À bien y penser

Mieux vaut prendre le temps de s’informer avant plutôt que de regretter après.

Au sujet Jacques Beaudet

Vérifiez aussi

Pour vous dire Au revoir : quatre lettres de départ du Cantonnier

Nous sommes quatre à quitter Le Cantonnier, après une décennie de travail et d’énergie donnés …