La FADOQ se raconte

La Fédération de l’âge d’or du Québec, la FADOQ, fête son 50e anniversaire de fondation et profite de l’occasion pour publier un livre ayant pour titre Un parcours d’exception, véritable portrait social du Québec aux prises avec les défis du vieillissement accéléré de sa population. L’autrice, Johanne Mercier, nous fait voyager à travers cinq décennies de lutte pour briser l’isolement des aînés en mettant sur pied de très nombreuses initiatives favorisant la socialisation et l’inclusion. Évoluant au rythme de la société québécoise, le Réseau FADOQ s’est redéfini en fonction des nouveaux besoins des personnes de 50 ans et plus.

Abondamment illustré de photos d’archives, l’ouvrage détaille les trois grands pans de la mission de l’organisme, soit la défense des droits collectifs et la création d’activités de loisirs et de programmes sociaux. Nous y faisons la connaissance de Marie-Ange Bouchard, fondatrice du premier club de l’âge d’or francophone en Amérique du Nord au tournant de la Révolution tranquille. Au fil des pages, l’importance de la FADOQ s’impose, car, au dire de l’autrice, il y a encore beaucoup à faire pour que les aînés occupent enfin la place qui leur revient dans la société québécoise.

Le livre Un parcours d’exception peut être commandé en ligne sur le site Web du Réseau FADOQ.

Source : Guillaume Rivest

Au sujet Marie-Andrée Brière

Vérifiez aussi

Reprise des activités

Par Monique Poulin C’est avec plaisir que nous vous annonçons la reprise des activités du …