La petite histoire du poisson d’avril

Ce sera bientôt le 1er avril, le jour de l’année où l’on se fait des farces et des blagues, le jour où l’on colle des poissons en papier dans le dos des gens en criant poisson d’avril dès qu’ils s’en rendent compte. Mais quelle est l’origine du poisson d’avril ? En fait, il est fort probable qu’il existe plusieurs sources à cette fête.

Celle-ci pourrait trouver son origine dans l’Antiquité, car le 1er avril se pointe le bout du nez douze jours après l’équinoxe de printemps et, dans la Grèce antique, on retrouvait à ce moment une journée consacrée au dieu du rire, aux farces et aux fous, tradition qui fut plus tard reprise par les Romains.

Cependant, l’origine la plus connue du poisson d’avril découle de la décision de Charles IX, roi de France, d’instaurer le 1er janvier comme premier jour officiel de l’année en 1564. Il faut savoir qu’avant ce moment, pour fêter la nouvelle année qui commençait alors entre mars et avril, les Français avaient pris l’habitude de s’offrir des cadeaux à cette époque de l’année. Quand on fixa le début de l’année au 1er janvier, une partie de la population n’a pas été tout de suite mise au courant du changement et continua d’offrir des cadeaux le 1er avril. Peu à peu, ces cadeaux se seraient transformés en farces, puis en poissons d’avril accrochés dans le dos.

Gracieuseté

Une autre origine possible proviendrait de la coutume dans différents pays d’ouvrir la saison de pêche le 1er avril, ou alors de la suspendre à ce moment pour la période de reproduction. Donc, pour faire un cadeau aux pêcheurs ou pour se moquer d’eux (car la pêche était soit trop facile ou bien interdite), on leur offrait un poisson. Une habitude populaire se serait alors installée : on accrochait un vrai poisson dans le dos des gens et, comme les habits étaient plus larges et plus épais dans ces temps-là, les victimes ne s’en apercevaient pas tout de suite, ce qui fait que le poisson devenait de plus en plus gluant et puant. Ainsi serait né le goût de faire en cette journée des petits cadeaux pour rire, des plaisanteries ou des mystifications.

Il faut cependant mentionner que ces diverses origines n’ont pas été prouvées, d’autant plus que le 1er avril est fêté dans de nombreux pays. Alors, malheureusement pour nous, toutes ces hypothèses ne pourraient être elles-mêmes que des poissons d’avril ! Mais ne nous en préoccupons pas trop, car l’important, c’est de s’amuser et de profiter de la vie !

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Gala d’amateurs à Saint-Joseph-de-Coleraine en février !

Par Guylaine Dubé Il y aura de nouveau un gala d’amateurs, le dimanche 5 février …