Les 15 emplois les plus en demande en 2023

Le marché de l’emploi est en constante évolution (Gracieuseté)

Afin de renseigner les jeunes qui sont aux études et qui se demandent vers quel métier se diriger, ou les personnes qui envisagent de changer de carrière, voici une liste des emplois les plus en demande en 2023. On note une forte augmentation dans les métiers spécialisés, le commerce électronique et les postes en chaîne d’approvisionnement. Les employeurs sont toujours en embauche active, ce qui signifie qu’il y a des possibilités intéressantes pour les chercheurs, et de nombreux emplois qui nécessitent relativement peu de formation académique et offrent de bons salaires.

Développeur — développeuse : de nombreux projets numériques rendent le besoin de recruter des talents en technologie beaucoup plus pressant. Fourchette de salaire : 68 000 $ à 155 000 $.

Gestionnaire des ressources humaines : les entreprises sont confrontées à de nombreux défis, et les gestionnaires RH ont un rôle crucial à jouer. Fourchette de salaire : 75 000 $ à 156 000 $.

Ingénieur(e) mécanique : avec un secteur des énergies renouvelables en pleine croissance, il y a une demande importante, et aussi dans l’automobile, la fabrication et le biomédical. Fourchette de salaire : 66 000 $ à 131 000 $.

Soudeur — soudeuse : les bons soudeurs sont présentement en demande partout.
Fourchette de salaire : 40 000 $ à 74 000 $.

Technicien(ne)/commis comptable : il existe toujours un besoin important dans ce secteur. Fourchette de salaire : 61 000 $ à 114 000 $.

Infirmier — infirmière : il y a une pénurie massive de ce type de personnel. Fourchette de salaire : 68 000 $ à 94 000 $.

Commis d’entrepôt : dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, les ouvriers d’entrepôt sont ceux qui font le plus défaut. Fourchette de salaire : 35 000 $ à 60 000 $.

Conseiller — conseillère au service à la clientèle : possédant des connaissances technologiques développées, elles et ils font preuve de créativité et d’empathie pour offrir une expérience personnalisée. Fourchette de salaire : 43 000 $ à 74 000 $.

Chauffeur — chauffeuse : la pénurie de camionneurs et de chauffeurs représente un problème complexe. Fourchette de salaire : 42 000 $ à 65 000 $.

Associé(e) aux ventes : pendant la pandémie, de nombreux associés ont trouvé un nouvel emploi. À présent, dans les magasins et l’hôtellerie, la demande est en hausse. Fourchette de salaire : 46 000 $ à 84 000 $.

Assistant(e) administratif(ve) : ce poste a connu de nombreux changements dans les milieux de travail au cours des dernières années, ce qui a entraîné une forte demande de personnel. Fourchette de salaire : 47 000 $ à 99 000 $.

Analyste d’affaires : la numérisation des bureaux et des entreprises a largement contribué à ce besoin. Fourchette de salaire : 62 000 $ à 142 000 $.

Superviseur(e) de production : avec la forte augmentation de la demande de livraisons du commerce en ligne, il n’est pas étonnant que les superviseurs de production soient en demande. Fourchette de salaire : 53 000 $ à 114 000 $.

Coordonnateur — coordonnatrice du marketing numérique : avec l’essor du commerce électronique, presque toutes les entreprises ont désormais besoin de quelqu’un pour mener à bien des projets essentiels. Fourchette de salaire : 62 000 $ à 122 000 $.

Chargé(e) de projet de construction : le secteur de la construction a besoin d’elles et d’eux pour faciliter le boom immobilier massif. Fourchette de salaire : 61 000 $ à 150 000 $.

Source : Randstad Canada

À propos Guy Jacques

Vérifiez également

Carrefour-jeunesse emploi de Frontenac

Près de 2 M$ pour les Carrefours jeunesse-emploi de Lotbinière-Frontenac

par Jean Boilard et l’aide de l’IA Les Carrefours jeunesse-emploi de Lotbinière-Frontenac bénéficient d’un investissement …