Les pharmacies Brunet ont de nouveaux propriétaires

Les anciens propriétaires et leur relève : Stéphan Ouellet, Jordan Gouin-Daigle, Cindy Bossé et Marylène Roy (Photo par Guy Jacques)

Stéphan Ouellet et Marylène Roy, les propriétaires des succursales Brunet de Disraeli, Saint-Joseph-de-Coleraine et Weedon, sont heureux d’annoncer la vente de leur entreprise à deux pharmaciens de la région, Cindy Bossé et Jordan Gouin-Daigle, après dix-neuf années d’activité.

Depuis le 15 novembre, les actifs de l’entreprise ont donc été transférés à ces deux pharmaciens, qui faisaient déjà partie de l’organisation.

« Stéphan et moi avons commencé l’aventure en 2003. Nous avions repris l’entreprise de Jean-Guy Chouinard et Richard Vallée. Nous sommes passés de la bannière Essaim à Brunet, car celle-ci était en pleine croissance et axée directement sur la santé, ce qui rejoignait bien nos valeurs. Nous avons rénové et agrandi de façon majeure la succursale de Weedon et celle de Disraeli afin d’améliorer l’offre de services. Nous desservons près de 6000 foyers. Avec le temps, nous sommes passés de 14 à 55 employés. Plusieurs membres de notre personnel sont avec nous depuis le tout début, et poursuivront leur parcours avec les nouveaux propriétaires. Nous comptons une équipe de 9 pharmaciens, dont la plupart ont commencé avec nous, et l’arrivée de deux nouveaux propriétaires va conférer une nouvelle énergie qui sera bénéfique pour l’entreprise et la population. Depuis plusieurs mois, nous préparons la transition afin qu’elle soit harmonieuse, et nous demeurerons sur place comme conseillers », nous a mentionné Marylène Roy lors de notre rencontre.

« Cindy a débuté avec nous en 2012 comme étudiante, et Jordan en 2016. Ils constituent notre relève. C’est donc la même philosophie qui se poursuit, au niveau professionnel et à celui du service à la clientèle, ce qui permet une meilleure uniformité », a-t-elle ajouté.

« C’est important de conserver une stabilité et que la clientèle soit sécurisée », affirme Cindy Bossé. « Jordan et moi faisons tous deux partie de la communauté. Nous sommes très motivés et nous sommes bien préparés à relever les défis. Nous serons présents pour assurer la continuité, et nous désirons remercier Stéphan et Marylène pour leur support et souligner leur contribution et leur travail acharné. »

La pérennité des succursales de Disraeli et de Weedon est assurée. Quant à celle de Coleraine, plusieurs rumeurs circulent actuellement. Elles trouvent leur explication dans le contexte économique particulier de cette petite pharmacie qui a souffert des coupures imposées à l’époque par le ministre Gaétan Barette. La succursale demeurera ouverte jusqu’à nouvel ordre, mentionnent les pharmaciens. La population peut être rassurée, tous les moyens seront mis en place pour assurer un service de qualité personnalisé et la clientèle de cette municipalité sera avisée de tout changement majeur définitif.

Stéphan Ouellet et Marylène Roy tiennent également à remercier leurs fidèles patients pour leur confiance durant toutes ces années.

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Une autre tempête frappe la Municipalité

Par Jean Binette Le 9 janvier, le directeur de la voirie de Beaulac-Garthby, M. Marquis Poulin, …