Lettre d’opinion : Deux catégories d’aînés au Canada

Lors du dernier budget fédéral de Justin Trudeau, j’ai appris avec stupéfaction qu’il y avait deux catégories d’aînés au Canada. Je ne suis pas contre que les 75 ans et plus aient une augmentation, je l’approuve, le « hic », c’est qu’il n’y a pas de justice pour ceux et celles de 65 ans à 74 ans.

La réponse du premier ministre : « Les 75 ans et plus recevront ces augmentations parce qu’ils ont plus de dépenses que les 65 à 74 ans ». J’aimerais faire remarquer que la catégorie des 65 à 74 ans a autant de dépenses. Souvent, ils travaillent encore pour payer les taxes, les impôts, l’entretien de leurs résidences. Tout ça avec une « grosse » pension de vieillesse du Canada chiffrée à 613 $ et quelques sous par mois.

Je ne comprends pas ce qui se passe dans la tête de ce premier ministre libéral et sa troupe. Il distribue l’argent partout, il y en a même pour les gens qui veulent s’initier au camping. Je crois que les gens vont camper longtemps dans leurs cours après la pandémie, parce qu’un jour, il faudra rembourser les excentricités de Justin Trudeau, qui agit comme son père Pierre-Elliot Trudeau qu’on a connu à l’époque : « Amusez-vous et dépensez maintenant, vous paierez plus tard ».

Et je ne parle pas des généreuses pensions à vie des gouverneurs généraux du Canada, même si la personne ne finit pas son mandat, comme une certaine Julie Payette. Lorsque viendra le temps de voter aux prochaines élections fédérales, j’appliquerai la devise du Québec « Je me souviens ».

Steven Laprise, citoyen de Saint-Jacques-le-Majeur

Au sujet Le Cantonnier

Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Assemblée générale 2021 du Cantonnier

Le conseil d’administration du journal communautaire Le Cantonnier convoque la population à son assemblée générale …