Locataires, soyez prudents… : Attention au Bye-Bye, mon bail !

Lorsque le printemps frappe à nos portes, c’est le signe, pour certains locataires, de prendre une décision importante : renouveler leur bail ou signifier leur intention de déménager. Mais attention !

Cette année, la Société d’habitation du Québec (SHQ) rappelle aux locataires qui ont actuellement un bail de ne pas l’annuler sans avoir d’abord trouvé un logement et signé un nouveau bail. Dans plusieurs régions du Québec, les logements vacants se font rares, les taux d’inoccupation étant très bas. Il faut donc réfléchir et faire les choses dans le bon ordre.

Comme locataire, vous avez des droits et des obligations. Tout d’abord, si vous désirez mettre fin à votre bail, vous devez envoyer un avis écrit au propriétaire de trois à six mois avant la fin de votre bail. Votre propriétaire doit faire de même s’il désire y mettre fin ou en modifier les termes. Il doit donc vous envoyer un avis écrit trois à six mois avant la fin du bail, et vous, en tant que locataire, avez un mois pour répondre à cet avis et informer votre propriétaire si vous restez ou non, acceptez ou refusez les modifications proposées. Si vous ne répondez pas, le bail se renouvellera automatiquement selon les nouvelles conditions.

Avant de penser à déménager et à dire bye à votre bail, regardez si, dans votre secteur, il y a des logements disponibles qui répondent à vos besoins et demandez si vous avez droit à une aide financière pour le paiement de votre loyer. Plusieurs offices d’habitation offrent aux ménages à faible revenu un soutien dans la recherche de logements et peuvent les conseiller dans leurs démarches de demande d’aide financière. Soyez donc vigilant et, surtout, prenez votre temps.

Consultez le site Web de la SHQ pour tout renseignement complémentaire : www.habitation.gouv.qc.ca.

Au sujet Marie-Andrée Brière

Avatar

Vérifiez aussi

Braquons le phare sur nos paysages ruraux

La MRC des Appalaches est heureuse de lancer son tout premier concours de photographie qui …