Médailles de bronze pour Mélodie Boudjack et Kim Turcotte

Mélodie Boudjack et Kim Turcotte (Gracieuseté)

Le samedi 15 avril se tenait, au Complexe sportif Claude-Robillard de Montréal, le championnat d’athlétisme du Réseau du sport étudiant du Québec. Après une absence de trois ans, ce championnat québécois revenait en force, avec plus de 450 élèves/athlètes provenant des 14 instances régionales du RSEQ.

Deux athlètes du programme d’athlétisme parascolaire des Gaulois de la Polyvalente de Disraeli s’étaient qualifiées plus tôt dans la saison de compétitions pour représenter la région lors de cet événement d’envergure. Ces dernières ont poursuivi sur leur lancée en enregistrant d’excellents résultats. En effet, elles ont été non seulement finalistes provinciales, mais sont revenues avec le bronze au cou. Une première depuis 2015 pour des athlètes de la Polyvalente de Disraeli.

Elles ont, avec leurs coéquipières de la région QCA, remporté toutes deux la médaille de bronze. Pour ce qui est de Mélodie, c’est à l’épreuve du relais 4 x 60 mètres qu’elle a été décorée. Le quatuor de la région a enregistré un temps de 36,33 secondes. Pour ce qui est de Kim, c’est en vertu d’un chrono de 1 : 54,44 minutes qu’elle et son équipe sont montées sur la troisième marche du podium.

Mélodie a causé toute une surprise à l’épreuve du 60 mètres haies en décrochant la 6e position. Elle qui n’avait jamais fait de haies avant la mi-février se retrouve parmi l’élite provinciale de ce concours hautement technique. Elle avait été sélectionnée sur cette distance pour compléter la délégation afin qu’il y ait deux athlètes dans chaque discipline. Son chrono de 11,62 secondes n’était qu’à 5 petits centièmes de seconde de la 5e position. On peut conclure qu’elle est vouée à un très bel avenir dans cette épreuve. Elle a également terminé au dixième rang au saut en longueur.

De son côté, Kim Turcotte y est allée d’une solide performance sur 200 mètres en réalisant un temps de 28,15 secondes sur le tour de piste. Sa meilleure performance, réalisée au début février, était de 28,81 secondes. Une amélioration plus que considérable de près de 7 dixièmes de seconde. Par ailleurs, elle n’était qu’à un maigre 3 centièmes de seconde de la 7e position. Elle a aussi décroché le 9e rang à l’épreuve de saut en hauteur.

C’est donc avec une très grande satisfaction pour les entraîneurs du programme disraelois que se conclut la saison en salle 2022-2023, et ce avec des résultats au-delà des espérances. La préparation pour la saison en plein air est déjà amorcée et, si l’on tient compte des résultats obtenus aux compétitions à l’intérieur, et de ce qui se passe présentement dans les entraînements, la saison estivale verra sûrement la réalisation d’autres excellentes performances de niveau provincial.

Au sujet André Garon

Vérifiez aussi

Athlétisme : excellents résultats des porte-couleurs des Gaulois

ATHLÉTISME SCOLAIRE  Le dimanche 14 janvier avait lieu la deuxième rencontre d’athlétisme de la ligue …