Merci beaucoup, Monsieur Richard Gagnon

C’est avec une profonde tristesse que le milieu de l’éducation a appris le décès de monsieur Richard « Ti-Car » Gagnon.

Richard cumulait 48 ans de service au sein de la Polyvalente de Disraeli. Il allait entreprendre sa dernière année de travail comme surveillant d’élèves. Toujours très impliqué, il avait reçu la médaille de bronze de l’Ordre du mérite scolaire attribuée par la Fédération des commissions scolaires du Québec et remise à un individu ayant contribué de façon remarquable à l’avancement de l’éducation et, particulièrement, à la promotion et au progrès des commissions scolaires et du système public d’enseignement.

« Le personnel de l’école tient à souligner son apport exceptionnel à la vie de notre maison d’éducation », peut-on lire dans le communiqué que le personnel de la Polyvalente de Disraeli a fait parvenir au Cantonnier. « Apprécié et aimé des élèves en raison de ses différentes actions posées pour ces derniers, il laissera un souvenir indélébile dans la mémoire de ceux-ci. En effet, ses actions pour la population étudiante sont multiples. Que ce soit, entre autres, ses petites attentions, comme les cartes de Noël, pour les finissants, sa grande écoute envers les élèves vivant diverses difficultés ou l’organisation d’activités éducatives, telle la simulation d’accidents, monsieur Gagnon a su marquer à sa façon la vie de l’école tout au long de sa carrière », a tenu à souligner le personnel.

M. Richard Gagnon. Gracieuseté

Tous se remémorent le conteur exceptionnel qu’il était. « Une véritable mémoire vivante de l’histoire de notre établissement », disent-ils. C’est lors de l’activité des retrouvailles pour le 50e anniversaire de l’école que les gens ont été à même d’apprécier ce trait de sa personnalité attachante. Sa bonne humeur et son « Je vous aime » en auront à jamais marqué plusieurs au sein de l’école.

« Tout au long de sa carrière, monsieur Gagnon s’est avéré un modèle inspirant pour tous les élèves qui l’ont connu, côtoyé et apprécié. Souvent à la recherche de repères, les jeunes ont toujours su trouver en lui un homme compréhensif, à l’écoute et de bon conseil », a souligné pour sa part le communiqué du Centre des services scolaire des Appalaches. « Nous perdons un grand homme », a pris soin de préciser le directeur général, M. Jean Roberge.

Avec notre plus grand respect, Monsieur Gagnon, nous vous remercions du fond du cœur pour toutes ces années de loyaux services et vous souhaitons bon voyage ! Merci, Richard, de m’avoir accueilli.

Source : Polyvalente de Disraeli | CSS des Appalaches

Au sujet Jacques Beaudet

Vérifiez aussi

Chambre de commerce de Disraeli : Jean Boilard, un homme de défis

La Chambre de commerce de Disraeli (CCD) et des environs nous annonçait, dans la foulée …