Poésie… Nos amis les poilus

Amis fidèles, compagnons et gardiens

Ils trottinent fièrement à nos côtés

Ils sont nos yeux et nos oreilles

Attentifs, toujours aux aguets

Ils se pavanent tels des vedettes, des stars…

Ou bien, serait-ce nous qui nous pavanons ?

Ils n’ont pas don de parole

Mais la comprennent parfaitement

Un biscuit, une friandise, un câlin

Voilà leurs yeux qui brillent

Compagnons de notre jeunesse

Sur nos genoux à notre vieillesse

Inquiets qu’on leur prenne la place

Mais confiants de leur attachement mutuel

Latest posts by Donald Houle (see all)

Au sujet Donald Houle

Vérifiez aussi

Le Cantonnier sur le web et sur Facebook

Depuis le mois d’août, votre journal communautaire Le Cantonnier est de plus en plus présent …