Soutien aux jeunes dans leur transition vers la vie adulte

 

Mme Fabienne Audette (Fondation des jeunes de la Direction de la Protection de la Jeunesse) Mme Andréane Morin (Carrefour Jeunesse Emploi de Frontenac CJEF)) Mme Catherine Lachance (Réseau d’entraide des Appalaches) Mme Audrey Marcoux (CJEF) et Mme Geneviève Gagnon (Programmes, impact et relations avec la communauté)

Par Mario Dufresne

C’est une collaboration entre le Réseau d’Entraide des Appalaches et le Carrefour jeunesse emploi de Frontenac qui a permis la création d’un nouveau programme, intitulé Sur le chemin de ton indépendance, qui a pour objectif de soutenir les jeunes dans leur transition vers la vie adulte.

Un projet qui réunira 40 jeunes âgés de 16 à 25 ans, de partout sur le territoire de la MRC des Appalaches, qui sont ou qui ont été sous la loi de la protection de la jeunesse (LPJ). Une fois admis, ces jeunes pourront bénéficier d’un soutien financier de 500 $ chacun en plus d’un accompagnement personnalisé avec un intervenant psychosocial.

Cette initiative permettra d’offrir des outils indispensables pour une démarche d’acquisition de l’autonomie au sein de leur nouvel environnement, à ces jeunes venus de la protection de la jeunesse.

Ainsi, « chaque trousseau sera personnalisé aux besoins de l’individu et pourra contenir du matériel varié tel que des produits d’hygiène, de la literie, des cartes-cadeaux d’épiceries, des produits d’entretien ménager et bien plus encore », peut-on lire dans le communiqué en provenance du CJE de Frontenac.

Quant aux jeunes qui souhaiteraient poursuivre ou reprendre leurs études, ils pourraient se voir remettre un sac à dos contenant tout le matériel scolaire dont ils auraient besoin. On peut même, le cas échéant, s’assurer que les frais de fréquentation scolaire soient pris en charge par le projet.

Pour bénéficier du soutien financier, les participants et participantes seront accompagnés d’un intervenant psychosocial à chaque étape de leur passage vers la vie adulte, par l’acquisition des biens essentiels et le développement de compétences socioprofessionnelles que sont la responsabilisation, le développement personnel et l’adaptation.

Mentionnons que le projet a pu compter sur le soutien financier de la Fondation des jeunes de la DPJ.

À propos Sylvie Veilleux

Vérifiez également

Les jeudis musi’col sont de retour à Saint-Joseph-de-Coleraine pour un deuxième été

par Alex Simoneau Inspiré par l’idée des spectacles de musique extérieurs, le Service des loisirs …