Maturin, comme à la ferme : Des producteurs jusqu’à vous !

Lorsque des producteurs se réunissent pour mieux servir le consommateur, tous sont gagnants. Le site « Maturin, comme à la ferme », anciennement connu sous le nom de « Maturin, marché numérique de l’alimentation », fait peau neuve en se positionnant dans le domaine bioalimentaire. C’est un marché virtuel québécois offrant une vaste gamme de produits faits ici par des gens d’ici. La majorité des régions du Québec y sont représentées à travers l’offre de producteurs. Les régions de Chaudière-Appalaches et de l’Estrie y sont représentées, facilitant d’autant l’accès à des produits locaux.

Maturin, comme à la ferme, c’est l’idée de Jonathan L. Bélanger, cofondateur et président de l’entreprise. « […] c’est notre réelle raison d’exister, explique-t-il. C’est authentique, vrai, naturel, environnemental et proche de nous. C’est beaucoup plus que simplement être local. Depuis nos débuts, nous axons notre croissance autour de ces valeurs. » M. Bélanger insiste, Maturin, comme à la ferme n’est pas un vendeur d’aliments en ligne, c’est une vision, ce sont des valeurs qui réunissent producteurs, transformateurs et consommateurs. C’est mettre l’accent sur le savoir-faire d’ici.

La plateforme offre un accès rapide aux aliments locaux, sans intermédiaires entre le consommateur et le producteur, au meilleur coût possible et livrés partout au Québec. Avec plus de 600 producteurs de 2000 produits, on trouve sur Maturin.ca tout le nécessaire pour remplir son garde-manger et son frigo de bons aliments d’ici. La plateforme est soutenue par Financement agricole Canada, le Conseil de la transformation agroalimentaire du Québec, Aliments du Québec, l’Association des marchés publics du Québec et l’ensemble des tables bioalimentaires du Québec.

Source : Maturin

Au sujet Marie-Andrée Brière

Vérifiez aussi

Gain important pour la relève : Fin de l’iniquité fiscale pour les transferts apparentés ?

Le Sénat canadien a procédé à un vote historique pour régler une injustice fiscale au …