Nathan Couture, nouveau départ au Québec !

Nathan Couture au Parc du Lac-Aylmer (par Jocelyne Godin)

Le 2 septembre dernier, la Société de gestion du Parc du Lac-Aylmer accueillait l’auteur-compositeur-interprète Nathan Couture, qui a passé une partie de son enfance à Stratford. Devant une salle conquise, l’artiste a repris des chansons de son premier album, produit en France en 2021, et présenté quelques nouveautés de son prochain, prévu au printemps 2024. Authentique, simple et talentueux, Nathan a réussi à faire chanter les 80 personnes présentes, dont sa mère Josée et sa grand-mère Jeanine, que « Pa la pa pa pa pa pa c’est comme ça au paradis, pa la pa pa pa pa pa la vie est belle quand on est ici», tel qu’écrit dans sa chanson 30 degrés sous les étoiles qui l’a fait connaître en Estrie, au Québec puis en France.

Lors de notre entretien téléphonique, Nathan était très fier d’annoncer que l’enregistrement de son deuxième album va commencer d’ici la fin septembre avec Les Disques Passeport de Montréal. Les cinq ans passés en France à faire des spectacles et à voyager ont bien préparé Nathan à ce deuxième départ au Québec. De nouvelles chansons originales en français et en anglais inspirées de ce qui se passe autour de lui et dans sa vie. On y décèle une sensibilité certaine aux enjeux sociaux et de la confiance en l’être humain : « Ensemble, on pourrait faire pencher la balance pour que l’équilibre du monde ait plus de sens ». « Et si solidaires, tous les êtres humains faisaient preuve de bienveillance pour avoir un monde qui danse. »

Les mots sont recherchés, les textes touffus. Il affirme qu’il a beaucoup appris de l’équipe professionnelle qui travaillait avec lui en France. Pour supporter ces textes parfois tragiques, parfois rigolos, des mélodies variées, balades, reggae, folk, jouées à la guitare acoustique, à la guitare classique transformée parfois en instrument à percussion. Le côté bon vivant de Nathan a émergé dans plusieurs chansons lors de son spectacle au Parc du Lac-Aylmer.

Nathan Couture, un auteur-compositeur-interprète prometteur d’ici que l’on peut suivre sur sa page Facebook et, souhaitons-lui, entendre au printemps à la radio. Entretemps, vous le croiserez peut-être au Vieux Clocher de Magog, au Show Devant de Granby comme technicien en sonorisation ou encore sur le bord du lac Aylmer. Qui sait ? La Société de gestion du Parc du Lac-Aylmer, qui a l’intention de proposer une programmation culturelle à l’été 2024, invitera peut-être Nathan Couture à présenter son nouvel album.

À propos Sylvie Veilleux

Vérifiez également

Pour ses 30 ans, le Comité de la fête nationale lance une invitation «RETROUVONS-NOUS À LA BELLE ÉTOILE»

Par Mario Dufresne   « Retrouvons-nous à la belle étoile », c’est plus qu’une thématique, c’est un …