La prudence est de mise !

C’est le printemps qui s’annonce et les consommateurs ont envie de magasiner une nouvelle voiture. Depuis plusieurs années, l’Office de la protection du consommateur (OPC) souligne que ce sont les voitures d’occasion qui sont au premier rang du palmarès des plaintes. L’organisme incite donc les futurs acheteurs à agir avec vigilance avant de signer un contrat d’achat d’un véhicule d’occasion, sinon ce sont des sommes importantes qui pourraient être déboursées sans raison.

Voici quelques conseils judicieux :

  • Attention aux frais illégalement ajoutés au prix du véhicule et, si vous achetez à crédit, aux périodes de remboursement qui s’étirent et qui finissent par coûter très cher ;
  • Avant l’achat, faites un essai routier et faites inspecter le véhicule ; tous les frais doivent être mentionnés au contrat de vente et le vendeur ne peut ajouter aucuns frais d’options supplémentaires sans votre consentement ;
  • Le prix de vente au comptant, le montant des frais de crédit et le montant total que vous devez payer doivent figurer dans tout contrat de vente à tempérament (achat financé sur plusieurs mois), et le commerçant doit joindre l’étiquette descriptive au contrat. Il ne peut être mentionné que le véhicule est vendu sans garantie, c’est interdit par la loi.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à visiter le site de l’OPC sur lequel vous trouverez des astuces pour acheter un véhicule d’occasion en toute sécurité : opc.gouv.qc.ca/trucs. Cette visite vaut le détour pour faire un bon achat à tête reposée.

Source : Charles Tanguay

Au sujet Marie-Andrée Brière

Avatar

Vérifiez aussi

Braquons le phare sur nos paysages ruraux

La MRC des Appalaches est heureuse de lancer son tout premier concours de photographie qui …