Avril, Mois de l’autisme : L’autisme, c’est quoi ?

Le mois d’avril est désigné Mois de l’autisme. Il nous offre l’occasion de nous arrêter pour mieux comprendre ce qu’est l’autisme et nous défaire de certaines idées concernant les autistes. Selon un rapport de l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ), déposé en 2017, il y avait quelque 16 940 enfants âgés de 1 à 17 ans autistes au Québec, et le taux de prévalence était de 1,5 %, en constante augmentation. Les causes de cette condition ne sont pas clairement définies, elles sont multifactorielles. Alors, si on essayait d’en apprendre davantage sur l’autisme ?

Bien sûr, on connaît le mot « autisme » ou encore l’expression « troubles du spectre de l’autisme » (TSA), mais savons-nous ce que ça signifie ? Tout d’abord, ce n’est pas une maladie ! Non, l’autisme est une condition. Les autistes sont atypiques, ils sont différents, comme une personne ayant les cheveux roux est différente de celle qui a les cheveux blonds. La différence n’est pas une maladie ! Les autistes sont « neurodivers », c’est-à-dire qu’ils ont un développement neurologique particulier, d’où des comportements variés qui les caractérisent. Ils voient le monde de manière différente des personnes dites « neurotypiques ». Les autistes sont uniques et ont chacun un potentiel à développer, à leur rythme.

Certains autistes ont des difficultés plus marquées en communication et en interactions sociales, d’autres ont des champs d’intérêt peu nombreux mais très développés ou des habiletés très poussées dans des domaines particuliers et ils peuvent avoir des comportements répétitifs. Les personnes autistes ne vivent pas toutes les mêmes défis et, comme tout le monde, elles ne se ressemblent pas toutes : elles ont des personnalités propres, il ne faut pas l’oublier.

La Fédération québécoise de l’autisme (FQA), en partenariat avec la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), a mis en ligne, avec la complicité de l’humoriste Louis T, lui-même autiste, des capsules vidéo pour mieux comprendre l’autisme, mieux agir avec les autistes, apprendre à vivre et à être ensemble. Les capsules vidéo seront diffusées tout au long du Mois de l’autisme sur le site Internet de la FQA et sa page Facebook. Alors, restez à l’affût pour ces leçons de vocabulaire, version autisme.

Vous pouvez aussi vous informer auprès de l’Association Renaissance des Appalaches de Thetford Mines qui offre plusieurs services aux familles et qui a pour mission la promotion, l’information et la défense des droits et intérêts des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

Au sujet Marie-Andrée Brière

Avatar

Vérifiez aussi

Santé mentale : Un battement d’ailes à la fois

Au cours de l’année qui vient de passer, la crise sanitaire a chamboulé nos vies, …