Comme dans un rêve… Le cirque s’anime

Sur scène, des jeunes s’animent dans un ballet aérien, volant, faisant corps, presque irréels. Au sol, leur tout nouvel équipement, le AirTrack. Ils sont cinq, quatre garçons et une fille. Leur courte prestation devant un auditoire restreint et les contraintes imposées par la pandémie n’auront pas sapé leur ferveur ni celle de l’équipe de formation de la concentration des arts du cirque de la Polyvalente de Disraeli. Interviewés après leur prestation, ces jeunes artistes se disent heureux de pouvoir performer devant public : « Ç’a été dur, cette année, on n’était pas toujours à l’école, on pouvait pas pratiquer… […] On est contents là, c’est sûr, et avec le virtuel, les gens peuvent nous voir… » Pour Thomas, Noa, Justin, Jacob et Léonie, la fille du groupe, le plaisir des performances circassiennes les habite à nouveau.

Ballet aérien sur AirTrack. Photos et montage par Marie-Andrée Brière

Privée de la possibilité de présenter un spectacle à grand déploiement devant public pour la deuxième année, l’équipe des formateurs de la concentration cirque voulait trouver un moyen de montrer au public le travail et le talent des élèves circassiens. Mais, comment performer devant un vaste auditoire tout en respectant les mesures imposées par la Santé publique ? Grâce à la réalité virtuelle ! L’idée, présentée par Rosemary Fillion, formatrice au programme de cirque, auquel se sont joints Mme Nathalie Poulin, M. André Garon et M. Patrick Nadeau de Nadeau Photo Solution, a germé et, après consultation, ils ont choisi de faire une captation 3D des prestations des élèves et de présenter le spectacle en réalité virtuelle avec des casques. Un défi de taille qui demande du savoir-faire et de l’équipement. Les prises de vue ont été faites sur deux plateaux, soit à l’auditorium de la polyvalente et à la palestre pour le volet aérien du spectacle. Pour Patrick Nadeau, c’est une belle réalisation et une occasion pour le public de mieux connaître ce qu’offre la réalité virtuelle : « […] oui, c’est beaucoup de travail, mais ça en valait la peine. Ce spectacle pourra être présenté à plusieurs reprises, partout, grâce aux casques de réalité virtuelle, c’est un plus ! »

Thomas St-Onge, Noa Routhier, Justin Roy, Jacob Jedrychowski et Léonie Poulin. Photo par Yves Lirette

Dans l’auditorium, outre les représentants des médias, il y avait aussi des élus venus assister à la performance des jeunes. Parmi eux, M. Steven Laprise, maire de Saint-Jacques-le-Majeur, lequel a apprécié le spectacle donné par les jeunes : « … C’est beau, ça fait du bien de les voir heureux ! Et le casque permet d’assister à un spectacle complet. Une belle réussite. »

Le spectacle virtuel de la concentration des arts du cirque de la Polyvalente de Disraeli suscite déjà l’engouement du public et les réservations vont bon train. Plusieurs écoles primaires ont déjà réservé une place pour bénéficier de la présentation du spectacle grâce à la technologie virtuelle. La prestation est également offerte au grand public en réalité virtuelle à l’auditorium Desjardins de la polyvalente de Disraeli. Pour plus d’information, communiquez avec la polyvalente.

Au sujet Marie-Andrée Brière

Avatar

Vérifiez aussi

En première page – 25 février 2021

Disraeli : Grand virage ludique au parc de la Gare Une entente intervenue dans la …