Entrez dans la danse !

« Entrez dans la danse » à la Fête nationale du Québec 2023 (Groupe CNW/Mouvement national des Québécoises et Québécois)

Chaque année, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois choisit un thème afin de mettre en valeur une facette de notre histoire et de la société actuelle. Cette fois, le thème est Entrez dans la danse, et il a inspiré le texte suivant à M. Martin Malette. Un texte très imagé et très évocateur représentant les Québécoises et Québécois.

Aujourd’hui, nous célébrons notre beau Québec, un Québec à notre image. Un Québec créatif, résiliant, déterminé et nous sommes invité(e)s à entrer dans la danse. Parce qu’au Québec, on est des troubadours qui savent faire face à la musique. On a suivi le rythme de notre histoire sans fin en faisant des pirouettes et des balades sur la route de notre destin. Même si on ne sait pas toujours sur quel pied danser, parfois deux pas vers l’arrière et un vers l’avant. Changez de côté, vous vous êtes trompés !

Nous sommes les chorégraphes de notre épopée. On a dansé des sets carrés contre vents et marées, pour forger ce peuple tissé serré. On a dansé avec les loups. On a valsé avec le diable et enfilé nos souliers, qui ont beaucoup voyagé, avec Alexis dans la contrée. De la Chasse-Galerie à aujourd’hui. De nos claquettes à nos ballerines, nous sommes les artisans d’une œuvre en pleine création. C’est à nous de devenir la légende de demain.

On a connu des écarts. On a cherché les étoiles. On s’est enfargés dans nos pas. Mais on n’a jamais jeté la serviette. Malgré tout ce qui nous a piqués. Malgré les contretemps, on a gardé le cap. Parce qu’un Québécois et une Québécoise, ça retombe toujours sur ses pattes.

Aujourd’hui, on danse pis on chante à s’époumoner. Parce que la danse ça fait partie de nos soirées endiablées. C’est notre révolution. Et elle n’est pas tranquille. Oh que non ! La danse, c’est aussi le langage du corps. Des premières aux dernières nations, on a appris à danser à l’unisson. Et c’est avec nos pas de danse pis nos turlutes qu’on crie au monde qu’on existe, parce que le Québec en entier est un grand plancher de danse.

Au Québec, on est du monde de party. Une petite frette, une petite chanson, et nos hanches se libèrent au diapason. Qu’on danse de joie ou qu’on danse sous la pluie, mais qu’on danse !
Dansons ! On entre enfin au concert des nations. Il est grand temps de mener la danse. Et pour que nos pas résonnent, il faut faire les choses à notre façon. C’est à nous et à nous seuls de tracer notre ligne d’horizon et crier toutes et tous ensemble que le cœur de ce pays nous
appartient.

Bonne Fête nationale !

Source : Martin Mallette

À propos Le Cantonnier

Vérifiez également

Fermier Henry

La relève agricole en péril : entretien avec Henry

Par Jean Boilard avec l’aide de Intelligence Artificielle À 85 ans, Henry, habitant d’un petit …