Francisation : Des cours de plus en plus populaires

L’arrivée massive de travailleurs étrangers depuis quelques années afin de pallier le manque de main-d’œuvre, notamment, a eu pour effet d’engendrer un besoin de francisation chez ces nouveaux arrivants.

Même si ce phénomène se fait de plus en plus sentir, le Centre de services scolaire des Appalaches a compris ce besoin depuis longtemps puisque c’est en 2017, par le biais de son service d’aide aux entreprises (SAE), qu’il offre des cours de francisation.

Mis en place afin de subvenir aux besoins des entreprises recrutant des travailleurs étrangers, ce programme connaît un essor fulgurant. Ainsi, pas moins de 200 travailleurs ont eu recours jusqu’à maintenant à ces cours. D’ailleurs, dans le but d’accroître son aide à ces travailleurs étrangers, le SAE offre des cours de francisation à distance.

Pour répondre à ces besoins, dix enseignants travaillent auprès de ces travailleurs qui sont au nombre de 130 en ce moment à suivre des cours de français. Le service est non seulement populaire, mais rapporte également d’excellents résultats comme en témoigne l’obtention d’un diplôme de niveau 7 par 40 des élèves ayant pris part au programme. Il s’agit du niveau exigé pour permettre à un requérant d’adresser une demande de résidence permanente dans le but de s’établir ici.

La réussite du programme a d’ailleurs incité le Centre de services scolaire des Appalaches à procéder à la mise en place, en 2019, d’un guichet unique pour l’accueil des étudiants étrangers et la francisation. Cette nouveauté fait en sorte que tant les élèves du primaire et du secondaire que les adultes étrangers sont maintenant servis par ce programme.

Source : Mario Royer

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Un franc succès pour la collecte de canettes à Beaulac-Garthby !

La collecte de canettes au profit de l’école Saint-Nom de Jésus de Beaulac-Garthby, qui s’est …