Une retraite bien méritée

C’est avec le sentiment du devoir accompli que Maryse Veilleux a quitté les lieux de son travail le jeudi 5 novembre. À l’emploi de la Ville de Disraeli depuis 43 ans et quelques mois, elle a cumulé au cours de ces années plusieurs fonctions, depuis le secrétariat jusqu’au service de la comptabilité, sous les mandats successifs de six maires et de cinq directeurs généraux. Affectée au départ au Service des loisirs à l’Aréna76, elle a eu à s’adapter à l’invasion de l’informatique qui domine particulièrement dans les secteurs de l’administration et des communications. Elle a également assisté à la croissance des services administratifs de la Municipalité et de son personnel.

« J’ai appris sur le tas, reconnaît-elle. J’ai fait quelques erreurs imputables à un manque de formation, mais j’ai toujours agi de bonne foi. Je n’ai jamais refusé le travail. J’ai beaucoup donné, entrant souvent la fin de semaine pour faire du classement ». Dans son rôle de fonctionnaire municipale, elle avoue avoir développé une bonne façon de traiter avec les contribuables. « Je ne pense pas m’être fait beaucoup d’ennemis ; j’ai fait mon possible. »

Maintenant arrivée à ce moment de « re-traiter » sa vie, Maryse projette de profiter du temps présent et de se tenir en forme. Elle envisage de s’impliquer dans certains mouvements, prolongeant ainsi, comme elle le dit, « mon implication dans le milieu, avec mon cœur. On verra en temps et lieu ». Bonne chance !

Au sujet Jean-Denis Grimard

Jean-Denis Grimard

Vérifiez aussi

L’avenir de l’église Sainte-Luce : Importante réunion publique

Le conseil de fabrique de la paroisse Saint-André-Bessette invite les donateurs, les paroissiens ainsi que …