Coup d’œil sur l’activité touristique estivale 2022 – seconde partie

Par Gérard Nadeau et Sylvie Veilleux

 

 Voici la seconde partie de notre consultation sur l’activité touristique régionale, débutée dans notre édition d’octobre.

 Lambton:

Fort achalandage au bureau d’accueil touristique et au presbytère de Lambton

– 350 actes de renseignements sur 75 jours d’opération, pour une augmentation de 30 % comparativement à 2021.

– 150 utilisations de la nouvelle flotte d’équipements nautiques au parc du Grand lac Saint-François.

– 660 nuitées pour les 10 emplacements de camping journalier, et 20 emplacements saisonniers loués tout l’été.

« Ce fut une saison particulièrement active et occupée pour notre municipalité », a déclaré M. Ghislain Breton, maire de Lambton.

Complexe La Source : un été très satisfaisant!

La clientèle a été nombreuse pendant tout l’été au Complexe La Source, particulièrement au restaurant-bar et à la marina, dont les 54 emplacements, parmi lesquels 18 nouveaux, ont été loués toute la saison. La fréquentation du motel a connu une faible baisse comparativement à 2021, année d’augmentation importante. Les locations d’équipements nautiques ont légèrement diminué, certainement en raison de la hausse du prix de l’essence. Somme toute, l’achalandage a connu une belle augmentation comparativement aux années prépandémiques, et les propriétaires sont très satisfaits de l’été 2022.

Saint-Fortunat:

Auberge de Saint-Fortunat : une saison estivale bien meilleure que l’an passé

Les vendredis, samedis et dimanches ont été très occupés selon Caroline, une employée de l’auberge. « Les motos, les décapotables, les VTT étaient au rendez-vous. La terrasse était bondée, particulièrement lors de la présentation de spectacles. »

Stratford:

Camp Claret : les jeunes y étaient fort nombreux

Ce sont 900 jeunes de 7 à 16 ans et 45 animatrices et animateurs qui ont pu apprécier le camp Claret après deux années de pandémie. La nouvelle administration, qui a pris le relais du père Carmel Lerma, décédé en 2020, dresse un bilan positif de l’été 2022. Elle a, entre autres défis, relevé celui du renouvellement de plus de 70 % de son équipe d’animation.

 Parc du Lac-Aylmer : fréquentation en augmentation

La plus longue saison touristique de ce parc, soit 94 jours, a attiré 7061 personnes enregistrées, pour une moyenne de visiteurs par jour d’ouverture de 93, comparativement à 88 en 2021.

En juin 2022, le parc a ouvert 12 sites de camping pour tentes et 6 emplacements pour minivans, roulottes et VR de 25 pieds et moins. 100 nuitées ont été comptabilisées.

Chez Tourisme Région de Mégantic:

Selon le bilan présenté le 28 octobre dernier par l’équipe de Tourisme Région de Mégantic, l’achalandage de l’année 2022 ressemble davantage aux années prépandémiques. L’an dernier, la région avait vécu des situations de surtourisme par endroit. Les amateurs de plein air furent donc nombreux en 2022, mais non exagérément, à découvrir la région et ses attraits. La culture, le divertissement et les événements ont fait mieux cette année, comme dans l’ensemble de l’Estrie.

Une baisse d’achalandage a été enregistrée au Bureau d’accueil touristique (BAT) de Lac-Mégantic. Le BAT de Lambton a, pour sa part, enregistré une augmentation de fréquentation de 34 % comparativement à la saison estivale 2021 : 356 actes qui ont rejoint 780 touristes. Cette performance est intéressante, vu la tendance à la baisse dans les autres régions du Québec.

Les visites du site web http://www.tourisme-megantic.com ont augmenté de 32 % par rapport à 2019, mais diminué entre 2021 et 2022. Le site de la Route des sommets a aussi connu une diminution de fréquentation.

Au sujet Sylvie Veilleux

Vérifiez aussi

Fonds de diversification économique de la MRC des Appalaches : les demandes doivent être déposées avant le 1er mars

La Société de développement économique de la région de Thetford (SDE) désire rappeler aux promoteurs …