COVID-19 : les mesures d’aide fédérales

Gracieuseté INSPQ

Le député de Mégantic–L’Érable et ministre du Cabinet fantôme responsable du Conseil du Trésor, Luc Berthold, tient à rappeler les détails entourant les principaux programmes d’aide fédéraux pour les particuliers en lien avec la COVID-19.

Personnes admissibles à l’assurance-emploi
Il faut savoir que des changements temporaires ont été apportés au régime en raison de la COVID-19. Depuis le 27 septembre 2020, et ce, jusqu’en septembre 2021, le taux de prestations minimum est de 500 $ par semaine avant impôt dans la plupart des cas. Il faut avoir accumulé seulement 120 heures assurables pour y avoir droit. Selon la situation, on peut recevoir des prestations pour une période de 26 à 45 semaines. On peut obtenir plus de détails sur les critères d’admissibilité en visitant le https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/avis-covid-19.html. Il est également possible d’obtenir plus d’information auprès de Service Canada en composant le 1 800 808-6352.

Personnes qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi
Elles doivent se tourner vers la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE). Celle-ci permet aux travailleurs qui ont cessé de travailler ou dont le revenu a été réduit d’au moins 50 % en raison de la COVID-19 de toucher 500 $ par semaine avant impôt pendant un maximum de 26 semaines. La PCRE est administrée par l’Agence du revenu du Canada (ARC). On doit renouveler les prestations après chaque période de deux semaines jusqu’à un maximum de 13 périodes d’admissibilité entre le 27 septembre 2020 et le 25 septembre 2021. On peut en faire la demande en visitant le portail Mon dossier de l’ARC : https://www.canada.ca/fr/agencerevenu/services/prestations/prestation-relance-economique/pcre-commentdemande.html.

Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants
De son côté, cette prestation offre 500 $ par semaine par ménage pour un maximum de 26 semaines aux travailleurs qui sont dans l’impossibilité de travailler pendant au moins 50 % de la semaine parce qu’ils doivent prendre soin d’un enfant de moins de 12 ans ou d’un proche dont l’école, le service de garde ou l’établissement de soins est fermé en raison de la COVID-19 ou parce que l’enfant ou le proche est malade, en quarantaine ou à risque de développer de graves complications s’il devait contracter le virus. On peut présenter une demande en consultant ce lien : https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations/prestation-relanceeconomique-proches-aidants/pcrepa-comment-demande.html.

Prestation canadienne de maladie pour la relance économique
Quant à cette prestation, elle offre 500 $ par semaine pour un maximum de deux semaines, aux travailleurs qui sont dans l’impossibilité de travailler pendant au moins 50 % de la semaine parce qu’ils ont contracté la COVID-19, parce qu’ils doivent s’isoler en raison de la COVID-19 ou parce qu’ils ont des conditions sous-jacentes, suivent des traitements ou ont contracté d’autres maladies qui, de l’avis d’un médecin, d’un infirmier-praticien, d’une personne en situation d’autorité, d’un gouvernement ou d’un organisme de santé publique, les rendraient plus vulnérables à la COVID-19. Pour en faire la demande, il suffit de se rendre sur ce lien : https://www.canada.ca/fr/agencerevenu/services/prestations/prestation-maladie-relance-economique/pcmre-commentdemande.html.

Source : Hélène Pomerleau

Au sujet Le Cantonnier

Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Agriculture et voisinage : Pour une cohabitation harmonieuse

L’Union des producteurs agricoles (UPA) souhaite rappeler certains volets de la production de nourriture afin …