Disraeli : une page d’histoire s’envole en fumée

Un violent incendie a ravagé le 20 septembre l’ancien séchoir à bois de l’entreprise Shermag, situé sur la rue Saint-Joseph à Disraeli. Les pompiers de Disraeli, aidés par ceux de Coleraine, Lambton, Beaulac-Garthby et Weedon, ont combattu pendant plusieurs heures les flammes. Heureusement, on ne déplore pas de victimes !

Les meubles que contenait cette bâtisse de métal, transformée en entrepôt par la compagnie Bermex, ont nourri le feu et un épais nuage noir qu’on pouvait apercevoir sur une bonne distance. Les fils électriques ont grillé et le service a été interrompu pendant des périodes variables selon les secteurs. Quelques maisons ont été évacuées et les citoyens aux abords de l’incendie ont été invités à fermer leurs fenêtres. Les autorités municipales demeurent vigilantes quant aux effets toxiques de la fumée et des vapeurs émanant de l’incendie.

Le maire de Disraeli, Charles Audet, a lui-même communiqué la mauvaise nouvelle au vice-président de Bermex. « Je pense à toutes les personnes qui ont travaillé chez Shermag : c’est une page importante de leur vie et de notre histoire qui disparaît », a-t-il déclaré au Cantonnier, alors que le brasier n’était toujours pas contrôlé.

Au sujet Sylvie Veilleux

Vérifiez aussi

Une autre tempête frappe la Municipalité

Par Jean Binette Le 9 janvier, le directeur de la voirie de Beaulac-Garthby, M. Marquis Poulin, …