Disraeli : Grand virage ludique au parc de la Gare

Une entente intervenue dans la journée du 17 février entre la Ville de Disraeli et un couple d’investisseurs locaux promet un grand changement dans la topographie et les habitudes de vie des résidents permanents et saisonniers de la grande région. Il faut toutefois préciser que le tout demeure conditionnel à son adoption par résolution lors de la prochaine réunion régulière du conseil en mars, ce qui devrait être vraisemblablement une formalité.

Deux promoteurs, Linda McKaig et Dave Morin, ayant profité de la dernière année pour analyser les différents besoins susceptibles d’accélérer le développement du secteur sud de la MRC des Appalaches, ont élaboré un projet de revitalisation du parc de la Gare qui prévoit l’installation de différents attraits touristiques afin d’augmenter l’achalandage en période estivale. À leur avis, cette affluence, qu’ils estiment à environ 15 000 personnes, générerait des retombées dans les commerces des alentours.

Dave Morin et Linda McKaig

Ils déclarent avoir présenté leur plan et ses retombées à la Ville de Disraeli en décembre dernier ainsi qu’au bureau de Tourisme Chaudière-Appalaches.

Description
Le protocole d’entente signé par les parties concerne la location à long terme du bâtiment actuel du parc de la Gare et d’un terrain de 20 000 pi² sur lequel seront aménagés un mini-golf, un terrain de « pickleball », le tout assorti de différents services, telles la location de kayak, de planche à pagaie et de pédalo, et une terrasse d’inspiration costaricaine permettant aux visiteurs de prendre une consommation à la fin de leurs activités ou servant à des soirées d’entreprises. Les promoteurs prévoient un investissement d’un demi-million de dollars ainsi que la création de six emplois saisonniers.

Exemple d’aménagement

Divers
Le mini-golf sera aménagé avec chute et rivière, rappelant l’environnement hydrographique de Disraeli. Grâce à la location, il sera possible de louer un équipement nautique sur place avec une mise à l’eau sur le site de la plage. Des discussions sont par ailleurs en cours pour l’installation d’un quai pouvant amarrer quelques embarcations pour les clients. Les installations sanitaires ainsi que le kiosque de location se trouveront dans le chalet.

« Disraeli est positionné sur un territoire exceptionnel qu’il faut développer de façon intelligente afin d’augmenter les revenus de la Ville et, par conséquent, les services de qualité à la population », estime le duo Morin-McKaig, fort de son expertise : elle est diplômée de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec et lui a brillamment réussi dans le monde des affaires.

Au sujet Jean-Denis Grimard

Vérifiez aussi

Nouveau tronçon de piste cyclable

C’est en compagnie de dignitaires, de partenaires et de nombreux élèves de l’école de la …