Poursuite du programme de technologie de l’électronique industrielle

Le Cégep de Thetford vient d’annoncer une excellente nouvelle à son personnel. En effet, la direction du Cégep a fait le choix de continuer d’offrir le programme de technologie de l’électronique industrielle. L’automne dernier, ce programme avait été remis en question par la direction. Les dernières années avaient été difficiles en matière de recrutement, même si le programme se situe régulièrement parmi ceux identifiés comme offrant un excellent potentiel de placement et des conditions avantageuses sur le marché du travail.

Un nouveau programme sera d’ailleurs élaboré et portera le nom de « techniques de génie électrique ». Les travaux entourant l’élaboration du nouveau programme ont débuté, et tous les efforts seront mis pour le rendre plus attrayant, toujours dans le but de répondre davantage aux besoins de la clientèle étudiante et des entreprises de la région. Ce nouveau programme débutera à l’automne 2022.

La directrice des études, madame Marie Chantal Roussin, mentionne : « Nous avons en main toutes les conditions gagnantes pour aller de l’avant. En collaboration avec les enseignants du Département de technologie de l’électronique industrielle, nous allons construire un programme actualisé et nous allons tout mettre en œuvre pour que celui-ci soit un succès par son attractivité ». Le directeur général du Cégep, M. Robert Rousseau, ajoute que ce sera un excellent départ si les gens en viennent à comprendre à quel point les techniciens en électronique industrielle évoluent dans un univers de technologie, d’innovation, de créativité, de travail d’équipe. « C’est un champ d’activité qui est au cœur de la révolution numérique et qui garantit à ses finissants d’excellentes perspectives de carrière. Que demander de plus ? », conclut-il.

Pour parvenir à cette décision, des travaux ont été menés par la Direction des études du Cégep, de concert avec le Département de technologie de l’électronique industrielle et des représentants du Syndicat des enseignants. « Nous avons demandé à la direction de prendre le temps pour analyser les possibilités de relance. Ensemble, nous avons pu ainsi démontrer le potentiel, la pertinence et l’importance du programme. Ce genre d’exercice n’est certes pas facile, mais il faut se réjouir des conclusions », déclare M. Pascal Binet, président du Syndicat des enseignantes et des enseignants.

Il est toujours possible de s’inscrire à ce programme. Il est possible pour les personnes intéressées de venir visiter le cégep et de rencontrer les enseignants à travers l’activité Étudiant d’un jour. La prochaine cohorte débutera en août prochain.

Source : Édith Jacques

Au sujet Le Cantonnier

Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Braquons le phare sur nos paysages ruraux

La MRC des Appalaches est heureuse de lancer son tout premier concours de photographie qui …