Marilyn Ouellet, candidate pour Québec solidaire dans Mégantic

Marilyn Ouellet, la candidate de Québec solidaire dans la circonscription de Mégantic (Gracieuseté)

En vue des élections provinciales du 3 octobre, Le Cantonnier s’est entretenu avec Mme Marilyn Ouellet, candidate de la formation politique Québec solidaire dans le comté de Mégantic. Cette jeune femme de 37 ans est copropriétaire d’une ferme maraîchère biologique à Bury depuis 2015. Il est donc tout naturel que les questions environnementales et de souveraineté alimentaire soient au cœur de son engagement politique. Mais ce ne sont pas les seules.

Marilyn Ouellet est également coordonnatrice au Centre des femmes du Haut-Saint-François depuis 2015. Ce qui lui inspire évidemment d’autres priorités, comme la santé et la lutte aux violences conjugales et sexuelles. C’est sans compter la défense des droits et les actions collectives, qui sont aussi très importantes à ses yeux. Tous ces éléments l’ont motivée à se porter candidate cette année. Celle qui milite depuis 2009 au sein de Québec solidaire est convaincue que ce parti est le plus adapté pour porter son projet de justice sociale et d’environnement.

« Nous avons, au niveau du parti, des enjeux nationaux, régionaux et locaux. Il y a une urgence d’obtenir des services de proximité en santé dans la région, surtout au niveau des CLSC, dont la mission doit être changée pour permettre qu’ils soient ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et offrir des soins adéquats à la population. Le service de première ligne doit être bonifié. Sans oublier l’aide à domicile pour laquelle le besoin est criant », nous a-t-elle mentionné lors de notre entretien.

La crise du logement est aussi un sujet qui lui tient à cœur, et qui touche fortement la circonscription. « Il faut un meilleur encadrement au niveau des logements. C’est un droit de se loger, et il faut éviter les abus. »

Sa vision des choses, nous a-t-elle avoué, est fortement influencée par son emploi auprès des gens : « Mon travail au Centre des femmes me permet d’avoir un accès direct à la réalité que vit la population. Je veux démocratiser la politique pour communiquer les vrais enjeux aux gens de la circonscription. Le monde politique semble être de plus en plus déconnecté de la réalité ».

« La circonscription est très vaste, et les enjeux varient énormément. C’est un défi de bien représenter les 36 municipalités du comté, et de se concerter avec tous les intervenants en place. Et il y a plein d’autres projets qui doivent être soutenus, dont au niveau de l’agrotourisme », a affirmé Mme Ouellet.

Notons que Marilyn Ouellet affrontera le péquiste André Duncan, le conservateur Mathieu Chenard, la libérale Eloïse Gagné, ainsi que le député sortant de la CAQ, François Jacques.

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Un franc succès pour la collecte de canettes à Beaulac-Garthby !

La collecte de canettes au profit de l’école Saint-Nom de Jésus de Beaulac-Garthby, qui s’est …