Une élection inoubliable !

Texte d’opinion sur l’élection américaine par Thomas Gagnon, jeune rédacteur de Lambton

Comme nous le savons, tous les quatre ans, un nouveau président succède à l’ancien s’il gagne la course. Ce n’est pas une course à pied mais une course électorale. Le mois précédant la journée du vote, les candidats à la présidence font un sprint final pour séduire les électeurs. Chaque jour, ils parcourent des villes différentes pour rencontrer des gens.

L’année dernière, le 3 novembre a été un très grand jour pour le républicain Donald Trump, président sortant, et le démocrate Joe Biden, candidat à la présidence. C’était l’élection tant attendue. Les Américains se rendirent aux urnes en grand nombre. Les électeurs ont plus voté par anticipation, surtout par la poste. On a déclaré cette élection comme la plus importante depuis l’indépendance des États-Unis. La semaine qui succède au 3 novembre, nous obtenons la majorité des résultats. Les médias annoncent que c’est monsieur Biden qui est en avance sur M. Trump. Plus les jours passent, plus c’est certain que Joe Biden gagnera les élections. Mais cela ne veut pas dire que Donald ne prépare pas sa revanche : il a encore un tour dans son sac.

Il nous dit que plusieurs votes sont faux. Les semaines passent, le suspens perdure et le temps est de plus en plus long pour les démocrates qui ont hâte de s’installer à la Maison-Blanche. Ils ont obtenu la majorité des grands électeurs. Donald ne démord pas de son point de vue, que je trouve un peu enfantin. Lorsque tu perds, tu as perdu ! Je ne comprends pas encore pourquoi M. Trump ne veut pas admettre sa défaite face à Biden.

Le 5 janvier, les électeurs de l’État de la Géorgie retournent aux urnes pour un deuxième tour pour élire leur représentant au Sénat, car aucun candidat n’avait obtenu plus de 50 % des votes. C’est une étape importante dans le système américain, car le président a besoin de l’appui des membres du Sénat pour réaliser ses réformes.

Encore une fois, M. Trump a répété qu’il y avait eu de faux votes. Le dimanche 3 janvier, il a téléphoné au responsable des élections en Géorgie afin qu’il lui trouve des votes pour renverser les résultats et gagner cet État. La réputation de Trump est-elle en jeu ? Peut-être que oui, car deux autres candidats démocrates ont été élus le 5 janvier en Géorgie.

M. Biden prend les commandes des États-Unis le 20 janvier.

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Reprise des activités

Par Monique Poulin C’est avec plaisir que nous vous annonçons la reprise des activités du …