Bulletin d’informations policières

Capacités affaiblies
Le 22 février vers 23 h 45, un homme de 44 ans de Disraeli a été intercepté sur l’avenue Jacques-Cartier à Disraeli. Après avoir constaté que le conducteur avait les capacités affaiblies par l’alcool, les policiers ont procédé à son arrestation. Il a échoué l’éthylomètre (alcootest) avec des résultats supérieurs à la limite permise. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours et son véhicule a été remisé. L’homme a été remis en liberté par citation à comparaître.

Enquête
Un homme de 37 ans a été arrêté à la suite de l’utilisation de faux documents (fausses prescriptions) ; il se présentait dans diverses pharmacies avec une prescription provenant de cliniques et tentait de se procurer des médicaments. L’enquête tend à démontrer qu’il aurait visité près d’une dizaine de pharmacies dans les régions de Saint-Georges, Sainte-Justine, Sainte-Marie-de-Beauce, Saint-Étienne-de-Lauzon, Thetford Mines et Sherbrooke. Il a été libéré et reviendra à la cour pour comparaître à une date ultérieure.

Police de proximité
Le 22 février, le responsable de poste de la MRC des Appalaches, le sergent Alain Cyr, a participé à une simulation du déploiement des mesures d’urgence de la Municipalité de Sainte-Praxède. Cette dernière et l’ensemble des municipalités de la MRC sont à revoir et à simuler les mesures d’urgence de leur municipalité, et ce, afin d’être prêts en cas de besoin (tempête, inondation, désastre naturel, etc.).

De gauche à droite : M. Steven Laprise avec le parrain de sa municipalité, l’agent Jacky Charpentier

Le mardi 25 février dernier, le maire de la Municipalité de St-Jacques-le-Majeur-de-Wolfestown, M. Steven Laprise, a patrouillé avec le parrain de sa municipalité, l’agent Jacky Charpentier, dans le cadre du programme Journée de l’élu municipal. M. Laprise a pu se familiariser avec le service policier de sa MRC, la MRC des Appalaches, et discuter du travail de policier avec ce dernier. « C’est positif et constructif, ça permet une bonne collaboration entre l’élu et les forces de l’ordre », a mentionné M. Laprise sur les raisons d’être du programme.

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Un artiste professionnel de cirque dans nos murs

La concentration en arts du cirque reçoit de la grande visite en ce début d’année …