Ça avance à petits pas

Deux importants dossiers, à savoir la restauration de l’église Sainte-Luce et la nouvelle aire récréative du Parc de la Gare, dont Le Cantonnier assure les suivis depuis leur apparition, connaissent des rythmes de développement différents et inégaux, parfois lassants.

Église
Les responsables du chantier de restauration du temple sont toujours en attente du rapport d’expertise à la suite de la récente inspection du clocher. On se rappellera que le degré de dégradation de la flèche avait contraint les ouvriers à la consolider temporairement en plus de faire craindre par ailleurs un sérieux dépassement des coûts envisagés au départ. L’opération de sécurisation incluant l’étanchement fut réussie. En parallèle, le comité a adressé une demande de subvention spéciale à la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy, fort de l’appui du député François Jacques afin de financer l’éventuel dépassement des coûts.

Parc de la Gare
Au moment de lire ces lignes, des travaux préliminaires d’aménagement sont censés être en voie de réalisation. S’il n’en tient qu’au promoteur du parc récréatif Dave Morin, la réalisation du minigolf devrait être complétée au début de juillet. Il en va de même pour la terrasse pergola et les équipements afférents. Voilà pour sa part du bail comme locataire le liant à la Ville sur 25 ans. Cette dernière se chargera de la disposition générale du site (accessibilité, aménagement paysager, terrains de pickleball) qui devrait être complétée en 2022.

Au sujet Jean-Denis Grimard

Jean-Denis Grimard

Vérifiez aussi

L’avenir de l’église Sainte-Luce : Importante réunion publique

Le conseil de fabrique de la paroisse Saint-André-Bessette invite les donateurs, les paroissiens ainsi que …