Chronique historique: L’union catholique des femmes rurales (U.C.F.R.) de Garthby comté de Wolfe (2e partie)

Chronique Historique BeaulacPar Carole LeBrun

Revenons sur les activités des dames de l’U.C.F.R. mais cette fois de 1965 à 1973.

Des rencontres qui se tiennent à une fréquence d’une par mois, permettent aux dames de la paroisse d’échanger et de partager trucs et conseils sur le quotidien : recettes, tricot, couture, etc. Elles mettent également leur énergie et leur créativité à la préparation de l’exposition annuelle et se joignent, à l’occasion, aux rencontres de l’U.C.F.R. dans les alentours.

Certaines de ces soirées proposent l’étude de nombreux sujets, qui sont encore aujourd’hui, toujours à la mode. En voici quelques-uns : Qu’est-ce qu’un alcoolique ?, Ordre et discipline, Sommes-nous égaux face à la justice ?, Vente à pression, Bill 65, Compte conjoint et procuration, etc.

En 1965, Mme Ernest Cloutier est la présidente de l’organisme suivie en 1966 par Mme Aurèle St-Laurent et en 1972 par Mme Maurice Gouin. En 1973 c’est Mme Yvan Côté qui prend les rênes et en profite pour organiser un voyage à la télévision.

Le 9 mai 1965, il y aura fusion du Centre d’économie domestique (C.E.D.) à l’U.C.F.R.

Le 8 novembre 1966, la partie de cartes de la Ste-Catherine permet de remettre une somme de 45 $ à la paroisse pour aider à la réparation de l’église.

Le 10 janvier 1967 on étudie la possibilité de participer à la populaire émission Soirée canadienne de C.H.L.T. T.V. à Sherbrooke.

Le 9 septembre 1967, l’U.C.F.R. fait l’acquisition de 6 livres sur la constitution de l’A.F.E.A.S.

Le 9 septembre 1970, les membres accueillent le nouveau curé M. Brassard.

Le 8 décembre 1971, L’U.C.F.R. souligne les 40 ans d’implication associative de Mme Wilfrid Tardif.

Recherche : Ghislaine Houde

Au sujet Le Cantonnier

Le Cantonnier

Vérifiez aussi

À Disraeli… il y a 40 ans

Si la pandémie nous a habitués à vivre des mois de mars dans le confinement …