D’autres records du monde en dynamophilie

Record du monde au squat pour Valérie Poulin

Valérie Poulin de Stratford et Carl Hareth de Thetford, qui sont entraînés via le programme des Gaulois et qui compétitionnent dans le volet civil, se sont aussi mis en évidence lors de l’« APA 2023 36th Annual Can-Am Championships ».

Valérie, qui compétitionne chez les 40-44 ans, y est allée d’une nouvelle marque mondiale au squat en soulevant l’impressionnante charge de 290 livres. Elle éclipsait ainsi l’ancienne marque de l’Américaine Cynthia Pinedo qui était de 275 livres et qui avait été établie en 2017. Valérie a également réalisé 140 livres au développé couché, pour finalement soulever de terre une charge de 305 livres, ce qui s’approche de la marque mondiale de 350 livres réalisée par l’Américaine Lou Alex en 2016. Ses performances au deadlift et au combiné des trois épreuves constituent évidemment des records canadiens. Valérie, qui s’entraîne depuis moins d’un an, a connu toute une progression. Elle qui, en juillet dernier, soulevait à peine 100 livres au squat et 45 livres au développé couché, s’affiche donc, elle aussi, parmi l’élite mondiale. Mère de quatre enfants et travaillant à temps plein, elle arrive à concilier le tout en s’entraînant trois à quatre fois par semaine, et ce à 5 heures le matin. Elle fait preuve de beaucoup de motivation, de sérieux et de détermination dans son entraînement. Pas étonnant qu’elle enregistre de tels résultats en aussi peu de temps.

Carl Hareth : un jeune à surveiller de près

Âgé de 13 ans seulement, Carl Hareth s’est lui aussi mis en évidence dans la catégorie 13-15 ans chez les 148 livres et moins. À l’entraînement depuis à peine deux mois, il a enregistré un record canadien au squat en réalisant 255 livres ; l’ancienne marque de 240 livres avait été réalisée par un athlète de 15 ans. À cet âge, un écart de deux ans est majeur au niveau de la maturité physique. Il a ensuite réalisé 190 livres au développé couché et a terminé sa compétition avec 300 livres au deadlift. Au combiné, il enregistrait donc 745 livres, soit seulement 8,5 livres de moins que la meilleure performance mondiale de l’Américain Isaiah Clay. Avec ces charges et le fait qu’il soit aussi jeune, il est clair que les records canadiens des trois épreuves vont tomber au cours de la prochaine année et que le record du monde changera sûrement de mains.

À propos André Garon

Vérifiez également

Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac Josette Vaillancourt, présidente des Sentiers pédestres des 3 Monts de Coleraine

Nouveau souffle pour l’éducation environnementale à Frontenac grâce à une subvention de 390 000 $

  Thetford Mines, le 9 mai 2024 – Un vent de renouveau souffle sur l’éducation …