De belles performances pour Mélodie Boudjack et Kim Turcotte

Sur la première rangée, Franklyn Paquette et Mélodie Boudjack, et sur la seconde,
Loghan Baril, Francis Moreau, Bella Binette et Kim Turcotte (Photo : gracieuseté)

Le dimanche 15 janvier se tenait la première rencontre scolaire du Réseau du Sport étudiant de Québec et Chaudière-Appalaches au PEPS de l’Université Laval. Six athlètes de l’équipe des Gaulois de la Polyvalente de Disraeli se sont déplacés pour l’occasion et ont enregistré des performances dignes de mention.

La benjamine Mélodie Boudjack et la cadette Kim Turcotte ont remporté respectivement la quatrième et sixième place. Pour Mélodie, c’est au saut en longueur, avec une performance de 3,36 mètres, qu’elle a pris le quatrième rang, à seulement 3 centimètres de la médaillée de bronze. À l’épreuve du 150 mètres, elle a remporté sa vague grâce à une performance de 24,45 secondes, ce qui lui conférait le sixième rang. Pour ce qui est de Kim, sa quatrième position a été enregistrée sur 60 mètres en 8,80 secondes, à seulement 6 centièmes de secondes de la médaillée de bronze. Lors des préliminaires, elle avait remporté elle aussi sa vague avec un temps de 8,75 secondes pour établir record personnel par 15 centièmes de secondes. Sur la distance de 200 mètres, sa performance de 30,25 secondes lui a conféré le 6e rang, à 1 dixième de secondes de la médaillée de bronze.

Le cadet et recrue Loghan Baril a pour sa part causé une agréable surprise en décrochant la septième position à l’épreuve de 200 mètres, et il a remporté la première place de sa vague en 27,52 secondes. Il a également terminé au 11e rang sur 60 mètres en 8,43 secondes, et 16e au saut en longueur avec un bond de 4,05 mètres, lui qui n’avait aucun entraînement pour cette épreuve. Il avait décidé de la faire quand même pour l’expérience.

Chez les juvéniles, Franklyn Paquette y est allé de deux records personnels sur 60 mètres et 300 mètres. Franklyn a enregistré une performance de 7,77 secondes sur 60 mètres en remportant sa vague. Il raté la finale par seulement 6 centièmes de secondes. Sur 300 mètres il a réalisé un temps de 42,85 secondes.

De son côté, la benjamine Bella Binette, qui est aussi gardienne de but pour les Gaulois, a pris la 11e place sur 150 mètres avec un chrono de 25,99 secondes. Au saut en longueur, elle s’est mérité la 12e place avec 2,85 mètres. Lors de son troisième essai, n’eût été un problème de marque, elle aurait enregistré un bond de plus de 3 mètres, ce qui lui aurait permis d’accéder à la finale. Elle se promet de corriger la situation lors de sa prochaine compétition.

Finalement, Francis Moreau, à sa première année en catégorie juvénile, s’est bien débrouillé avec un temps de 5 : 31,86 sur 1500 mètres et de 47,49 secondes sur 300 mètres.

Somme toute, les performances réalisées par la jeune équipe des Gaulois laissent présager de futurs résultats très intéressants qui seront à surveiller lors de leur prochaine compétition le 5 février, toujours à l’Université Laval. Par ailleurs, leurs entraîneurs se sont dits très satisfaits de ce début de saison.

 

Au sujet André Garon

Vérifiez aussi

La matchitecture de Roland

Par Daniel Blaser On peut définir M. Roland Quinton comme un homme passionné et doté de …