La journée Fémina : L’événement reviendra en 2023

Par Mylène Croteau

Le 1er mai, de 9 heures à 16 heures, a eu lieu la Journée Fémina, organisée par le Centre d’entraide de la région de Disraeli (CERD), en collaboration avec quinze femmes d’affaires et du communautaire représentant divers secteurs d’activité. Cet événement, destiné aux femmes de tous les âges, se voulait convivial, propice au réseautage et à l’information, offrant des conférences axées sur le bien-être, des ateliers d’initiation de même que des produits et services à découvrir.

Sous la présidence d’honneur de Lynn Lapointe, cheffe cuisinière et traiteur à son compte à Disraeli depuis quelques années, la Journée Fémina a accueilli les entrepreneures suivantes : Chantal Beauregard (Scentsy), Brigitte Drouin (enseignante de yoga et accompagnatrice du mieux-être), Annik Grimard (services financiers), Nathaly Lapointe et France Simoneau (Color Street), Karine Lussier (Winslow Dancers, danse country), Nathalie Quirion (nutritionniste) ainsi que Natacha Racette (bijoux Tocara).

Aussi, pour cette journée, les organismes suivants avaient « pignon sur la salle » du CERD : Espace-Familles et la Maison des jeunes du lac Aylmer, le Cercle des Fermières de Disraeli et le Centre femmes La Rose des Vents de Thetford Mines.

La qualité liée à la préparation de l’événement, tant de la part des femmes d’affaires que de l’équipe du CERD, était palpable. L’enthousiasme et la disponibilité des exposantes, l’intérêt des visiteuses par les produits et services présentés et l’engouement pour les conférences et ateliers, lesquels affichaient complet, ont contribué à faire de cette première édition un succès.

C’était une première de ce genre pour le CERD, mais certainement pas la dernière ! En 2023, la Journée Fémina aura lieu en mars. Ayant évalué l’événement sous toutes ses coutures, le CERD reviendra sensiblement avec la même formule, mais en y ajoutant des extras issus de nouveaux partenariats, afin de reconnaître et de souligner les réalisations culturelles, économiques, politiques et sociales des femmes et des filles d’ici.

Enfin, le CERD désire remercier les bénévoles pour leur précieuse collaboration et leur généreuse contribution à la Journée Fémina, que ce soit à l’accueil, à la cuisine, ou à la préparation et au rangement de la salle.

À suivre ? Oh que oui ! Avec vous, mesdemoiselles et mesdames !

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Un franc succès pour la collecte de canettes à Beaulac-Garthby !

La collecte de canettes au profit de l’école Saint-Nom de Jésus de Beaulac-Garthby, qui s’est …