La Route des Sommets à son sommet

Par Sylvie Veilleux

Le 7 octobre dernier, la Société de développement économique du Granit (SDEG), organisme promoteur de la Route des Sommets, présentait le bilan des réalisations visant l’amélioration du pouvoir attractif de la Route des Sommets. Les passionnés d’aventures et de découvertes seront comblés par les plus beaux panoramas de cette route touristique qui traverse les MRC du Granit, du Haut-Saint-François et des Sources.

Après 13 ans d’existence, la Route des Sommets bénéficie d’une nouvelle image de marque. Un nouveau site Web propose aux internautes de créer des aventures sur mesure ou bien de s’inspirer des itinéraires proposés pour parcourir les 193 km de la route. Le financement a aussi rendu possible le déploiement de panneaux « rencontre au sommet » qui invitent, à travers les 15 sommets accessibles, à immortaliser leur ascension.

Débuté en janvier 2019 et se terminant en décembre 2021, le projet de positionnement touristique de la Route des Sommets a permis l’installation de diverses infrastructures. Au total, 11 haltes ont été rafraîchies aux nouvelles couleurs de la route avec l’ajout de panneaux présentant la municipalité visitée et de lecture du paysage, ainsi que de bancs inclinés pour faciliter l’observation du ciel étoilé. Les visiteurs peuvent maintenant profiter davantage des incontournables de la Route des Sommets.

Une des merveilleuses vues panoramiques de la Route des Sommets. Photo par Julie Demers

Ces résultats sont le fruit de la collaboration des MRC du Granit, du Haut-Saint-François et des Sources, sous la coordination d’une ressource responsable du déploiement du projet. Celle-ci a été accompagnée par un comité de travail composé de représentants des trois territoires de MRC et des parcs nationaux de Mont-Mégantic et de Frontenac, de la station touristique Baie-des-Sables et du parc régional du Mont-Ham.

Karole Forand, Marielle Fecteau, préfete de la MRC du Granit, Jean François Ruel, François Jacques, député de Mégantic, Julie Demers et Pierre Therrien, maire de la municipalité de Saint-Adrien. Gracieuseté

L’investissement total du projet s’élève à 550 000 $, soit une somme de 360 000 $ du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions, un montant de 50 000 $ du programme d’aide financière pour bonifier l’accueil et l’expérience des voyageurs sur les routes touristiques signalisées du ministère du Tourisme, et de l’apport financier de l’organisme gestionnaire, la SDEG.

Source : Julie Demers

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Hockey scolaire : les Gaulois jouent pour .500

Les quatre équipes du programme de hockey des Gaulois de la Polyvalente de Disraeli étaient …