Le presbytère de Lambton, un endroit à découvrir !

Dans un article paru sur le site web du Cantonnier pendant la période des vacances, nous avons évoqué les diverses nouveautés qui prennent place cet été au presbytère de Lambton. Alors que nous étions de passage dans cette municipalité, il était tout à fait incontournable que nous y fassions un arrêt.

La boutique gourmande. Photo par Guy Jacques

Le rez-de-chaussée est occupé en partie par l’Espace patrimoine, dédié cette année à l’apport de la drave dans le développement initial de la région, par un mur des célébrités, et aussi par une ligne géante de temps sur les moments charnières de Lambton. Les visiteurs peuvent regarder et entendre des témoignages captés sur vidéo de citoyens de Lambton sur des faits, des anecdotes et des légendes de l’endroit. L’exposition sur le patrimoine de Lambton a d’ailleurs été réalisée par Mme Kathleen Carrière, qui est aussi la responsable du site.

C’est également au rez-de-chaussée que se situe le bureau touristique de Lambton, sans compter, pour la première fois cette année, un comptoir de vente de produits locaux, qui propose tout un étalage d’alléchants articles. Celui-ci est ouvert pour la même période que le marché public, et poursuivra donc ses activités jusqu’à la fin du mois d’août. Il importe de mentionner que cette première année fut un franc succès. Les visiteurs peuvent également découvrir Lambton grâce au dépliant et à la brochure du Circuit historique sur le patrimoine bâti. Ce sont seize maisons choisies par Patrimoin’Art de Lambton, pour leur intérêt historique et architectural, auxquelles s’ajoute le site de l’église Saint-Vital, et celles-ci méritent le détour. Un code QR peut être scanné au bureau touristique pour parcourir ce circuit.

Une portion de l’Espace patrimoine dédié à la drave. Photo par Guy Jacques

La Galerie d’art au deuxième étage met quant à elle en valeur des œuvres de plusieurs artistes de la région. Et il est vraiment fantastique de pouvoir découvrir le travail remarquable de ceux-ci dans cet espace invitant.

Pierre-Luc Dussault, conseiller en développement économique et aux communications, nous a mentionné que l’achalandage cet été a été supérieur à l’année précédente. Il est encore temps d’aller faire votre tour, d’ici le 6 septembre.

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Gala d’amateurs à Saint-Joseph-de-Coleraine en février !

Par Guylaine Dubé Il y aura de nouveau un gala d’amateurs, le dimanche 5 février …