L’encan virtuel du Cantonnier fait bien des heureux

Par Sylvie Veilleux

Le 18 juin, à 16 h, deux mois après son lancement, le premier encan virtuel organisé par le journal communautaire Le Cantonnier n’acceptait plus les mises. Les 27 produits fournis gratuitement par des entreprises de la région sont devenus la propriété de personnes doublement heureuses. En plus d’avoir fait une bonne affaire, elles ont contribué à amasser un revenu de 1845 $ pour le journal.

Une aquarelliste de Stratford, madame Micheline Proulx, a offert un tableau au Cantonnier intitulé Outarde la messagère d’une valeur de plus de 200 $. Mme Proulx est très fière d’avoir contribué à cette collecte de fonds nouveau genre pour pallier l’absence d’événements publics de financement pour le journal. Réalisée sur du papier synthétique Yupo, cette œuvre est le résultat de la technique personnelle de l’artiste utilisant l’encre de Chine et l’aquarelle. Originaire de Lachine, Mme Proulx a grandi dans la région de Châteauguay. Elle a travaillé en dessin publicitaire. Retraitée, elle se consacre à son art en expérimentant différentes techniques et différents médiums.

Jacqueline Demers du Cantonnier reçoit avec enthousiasme l’œuvre de l’artiste Micheline Proulx. Photo par Sylvie Veilleux

« Dessiner la transparence me fascine et les couleurs me nourrissent. Je peins avec mes émotions et une grande liberté intérieure, ce qui me permet d’être plus créative et d’exprimer ma vraie personnalité. » Mme Proulx expose actuellement à la Galerie d’art du Presbytère, à Lambton. On peut aussi voir quelques œuvres animalières de sa main au Pavillon de la Faune, à Stratford, et sur sa page Facebook.

Monsieur Jean Boilard, directeur général du Cantonnier, initiateur et organisateur de l’encan, remercie les personnes qui ont misé sur les produits offerts ainsi que toutes les entreprises qui les ont donnés pour soutenir Le Cantonnier : la valeur des produits variait entre 15 $ et 500 $ ! En effet, deux partenaires ont mis à l’encan des produits d’une valeur de 500 $, soit Traiteur Lynn Lapointe et Aspiratech.

Le Cantonnier lève son chapeau à Jean Boilard pour cette idée novatrice. Ce nouveau moyen de financement devrait revenir l’an prochain. Préparez vos mises !

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Aide financière pour un projet de recherche

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de …