Les origines de la fête des Pères

Les origines de la fête des Pères remontent au XVe siècle. Au Moyen Âge, on célébrait les pères le 19 mars, jour de la Saint-Joseph, patron des pères et des travailleurs. C’était alors une fête à caractère religieux, comme plusieurs de nos fêtes actuelles. Par contre, cette tradition ne se développa qu’au XIXe siècle, sous le règne du pape Pie IX, pour ensuite être oubliée au début du XXe siècle.

Au Canada comme aux États-Unis, la fête des Pères s’inspire évidemment de la fête des Mères. L’idée de consacrer une journée aux pères était déjà dans l’air il y a environ 100 ans.

La fête des Pères, un événement à souligner. Gracieuseté

Du côté des États-Unis, la première fête des Pères a été célébrée le 19 juin 1910, à Spokane, dans l’état de Washington. C’est Sonora Smart Dodd qui a eu l’idée d’instaurer cette journée pour rendre hommage à son propre père, à la suite de l’apparition de la fête des Mères. Son père l’avait élevée seul avec ses cinq frères et sœurs. Et c’est le troisième dimanche du mois de juin qui a été choisi pour célébrer cet événement.

Comme pour la fête des Mères, la fête des Pères a par la suite pris un tournant commercial. Certains considèrent cette journée comme une simple occasion pour les commerçants de vendre une cravate, des balles de golf, un outil pour bricoler ou un chandail. Pourtant, la fête des Pères a d’abord été instaurée avec l’intention de valoriser le rôle du père, de l’honorer et de mettre en évidence les relations père et enfants.

Au sujet Guy Jacques

Vérifiez aussi

Le Cantonnier sur le web et sur Facebook

Depuis le mois d’août, votre journal communautaire Le Cantonnier est de plus en plus présent …