Montignac en mode ACTION !

Montignac, en temps normal, c’est une école secondaire avec divers groupes socioculturels, des équipes sportives et comités de travail qui mettent de l’avant l’épanouissement et la réalisation de ses élèves. Le fort sentiment d’appartenance se vit beaucoup grâce aux activités parascolaires et à l’implication de nos jeunes. En cette période particulière, il est difficile pour eux de voir la majorité de leurs activités mises sur pause. En effet, ça ne tourne pas comme d’habitude dans les murs de cette petite ruche…

Deux groupes essentiels et réputés de la polyvalente restent des leaders : le conseil des élèves et les « entraidants ». Ces derniers ont décidé de ne pas se laisser abattre par le contexte qu’impose la pandémie. Pourquoi ne pas travailler dans la bienveillance ? Garder le moral fort et la motivation parmi les troupes est
une cible commune. Même si les vibrations et les habitudes sont différentes, pourquoi ne pas s’adapter à ces mouvements qui font mûrir de nouvelles idées et initiatives ? L’organisation de journées thématiques, l’animation musicale dans les salles publiques, la mise sur pied d’activités virtuelles en classe et le montage de capsules vidéo humoristiques sur le Web pour préserver la santé mentale en sont quelques exemples.
Voici les liens YouTube des capsules avec les entraidants :

1 – Vie de bunker en temps de COVID – Capsule
01 – RESPIRE

2 – Vie de bunker en temps de COVID – Capsule
02 – PAS DE NOËL

Pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour sortir nos jeunes de leur zone de confort ? Il va de soi que nos adolescents s’impliquent dans leur propre passion : dans leur équipe sportive, au sein d’une troupe d’improvisation ou d’un groupe de musique. Ce n’est actuellement pas possible ? D’autres projets et actions nécessitent l’implication humanitaire des jeunes. Pensons à l’édition 2020 de la guignolée. Cette version 2.0, où les élèves parrainent des familles dans le besoin en leur offrant des cartes de vœux personnalisés, des livres jeunesse et des romans ainsi que de la nourriture, est tout à fait indispensable. Leurs efforts ont d’ailleurs donné des résultats impressionnants. Plus de 400 sacs de denrées amassées et 150 familles directement touchées par les cartes de vœux et les livres de
qualité. Qui a déjà dit que nos jeunes sont repliés sur eux-mêmes ? Toujours dans l’optique du don de soi pour le bien-être collectif, l’organisation de la 3e collecte de sang avec Héma-Québec est porteuse de sens encore plus cette année. Ce projet invite les élèves à mobiliser leurs proches et la communauté, afin que le plus grand nombre puisse faire ce « don de vie », plus qu’important dans cette période de pandémie.

C’est dans cette optique que les élèves de la polyvalente ont aussi participé à la rédaction de textes portant sur la bienveillance pour le magazine Zigzag, en collaboration avec Intro-travail et Carrefour jeunesse-emploi du Granit. Les « entraidants » et le conseil des élèves sont d’ailleurs bien présentés dans cette
publication. L’engagement de ces deux groupes d’élèves qui unissent leurs forces et leurs idées est la preuve que l’action peut être porteuse de sens. De quoi être admiratifs devant ces jeunes engagés dans leur milieu de vie !

Caroline Binette, technicienne en loisirs, et Patrick St-Jacques, animateur vie spirituelle et engagement communautaire, Polyvalente Montignac, Lac-Mégantic

Au sujet Le Cantonnier

Le Cantonnier

Vérifiez aussi

On jardinera à l’école Sainte-Luce de Disraeli

Malgré la situation de la pandémie, le personnel de l’école Sainte-Luce ne se décourage pas …