Novembre : mois de l’économie sociale

Le mois de l’économie sociale, une initiative provinciale visant à promouvoir ce modèle économique alternatif et centré sur l’humain, bat son plein. Cette année, le Chantier de l’économie sociale ainsi que les 22 Pôles d’économie sociale, actifs dans toutes les régions du Québec, s’unissent pour démontrer que les entreprises collectives ont le pouvoir de donner du sens, et cela au quotidien.

Dans la MRC du Granit, la culture de l’économie sociale a de fortes racines, et la Société de développement économique du Granit (SDEG) l’a bien compris en consacrant des efforts à l’accompagnement via une ressource dédiée à ce modèle économique au sein de son équipe, Mme Katia Beaudry, conseillère en développement de l’entrepreneuriat collectif. « L’économie sociale, c’est investir dans le tissu socioéconomique et l’intelligence collective de sa communauté, c’est investir localement. L’économie sociale, c’est bâtir la richesse collective du milieu, c’est apporter l’équilibre dans notre système économique qui s’appuie sur trois piliers, les 3 P : Public, Privé et Pluriel (selon Henry Mintzberg) », a partagé la directrice du développement de la SDEG, Mme Karole Forand.

Dans la MRC, près de 40 entreprises collectives réparties à travers les 20 municipalités sont au service de la population. Les entreprises collectives de l’Estrie emploient environ 7490 personnes, et arrivent en première place pour l’indice de bonheur au travail (selon la firme de sondage Léger). Elles impliquent en moyenne 8 administrateurs bénévoles par entreprise, dont la moitié sont des femmes et un cinquième des jeunes de moins de 35 ans. À lui seul, l’entrepreneuriat collectif en Estrie représente un chiffre d’affaires cumulé de 811 millions de dollars, contre 47,8 milliards pour l’ensemble de la province.

Au Québec, le mois de l’économie sociale est soutenu par de nombreux partenaires. Cette année, soulignons la contribution financière des outils financiers du Chantier, du Réseau d’investissement social du Québec et de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale.

Source : Véronique Lachance

Au sujet Sylvie Veilleux

Vérifiez aussi

Un franc succès pour la collecte de canettes à Beaulac-Garthby !

La collecte de canettes au profit de l’école Saint-Nom de Jésus de Beaulac-Garthby, qui s’est …