Quelques conseils de conduite hivernale



Conduire en hiver, c’est savoir s’adapter (Photo : gracieuseté)

La neige a fait son grand retour. Voici donc quelques conseils pour bien commencer l’hiver sur la route.

Prenez le temps de bien préparer votre véhicule, sans oublier votre trousse d’urgence hivernale, soit votre balai à neige, pelle, lampe de poche, couverture et vêtements de rechange, sac d’abrasif et câbles de survoltage. Vous pourrez ainsi faire face à n’importe quelle situation.

Vérifiez ou faites vérifier votre batterie ; lors des grands froids, elle aura besoin de plus d’énergie pour démarrer. Et n’oubliez pas d’adapter votre conduite. Levez le pied, cela permettra à vos pneus de mieux adhérer à la chaussée. Portez attention à la glace noire. Ralentissez et conservez une distance de six secondes avec le véhicule qui vous précède ; cela vous donnera plus de temps de réaction en cas d’urgence, et ce peu importe les conditions routières. Et en cas de doute sur l’état de la chaussée, faites quelques virages ou freinages à vitesse modérée, si possible dans un vaste stationnement. Et n’oubliez pas de faire le plein d’essence… ou d’électricité. Assurez-vous de conserver votre réservoir d’essence au moins au quart. Ou, si vous avez une voiture électrique, d’avoir une pleine charge avant un déplacement par temps très froid, puisque l’autonomie maximale peut alors baisser de 30 à 50 %.

Source : CAA-Québec

 

Source : CAA-Québec

 

 

 

Source : CAA-Québec

 

À propos Guy Jacques

Vérifiez également

Fermeture de Translab : le gouvernement invité à reconsidérer sa politique de réduction du nombre d’organismes d’aide à l’emploi

  Fermeture de Translab : Le gouvernement invité à reconsidérer sa politique de réduction du …