On jardinera à l’école Sainte-Luce de Disraeli

Malgré la situation de la pandémie, le personnel de
l’école Sainte-Luce ne se décourage pas ! Il a trouvé un
moyen motivant de développer le pouce vert des élèves !
Nous avons rencontré Mmes Stéphanie Grondin et
Roxane Bouffard-Burnand qui travaillent à ce nouveau
projet. Nous étions très curieuses d’en savoir davantage !

Parlez-nous de votre projet…
Nous avons mis en place un projet de jardinage pour
motiver certains de nos élèves, pour leur faire aimer le
temps passé à l’école. Nous aurons des serres de maison
dans lesquelles nous ferons pousser des légumes et fi nes
herbes.

Quel est votre but ?
On souhaite que les élèves apprennent autrement ! Ils
pourront apprendre les mathématiques ou les sciences
tout en jardinant.

Qui est impliqué dans ce projet ?
Avec la collaboration des enseignantes de l’école, certains
élèves ont été ciblés afi n d’exploiter leur potentiel. Ce sont
des élèves de différents groupes qui ont un défi scolaire
ou juste le besoin de bouger.

À quel endroit faites-vous ce projet ?
Ce projet a lieu dans les locaux des éducatrices
spécialisées. Nous avons même fait le déménagement de
certains membres du personnel afi n d’avoir le local idéal !

Une classe ayant une grande quantité de lumière a été
choisie pour s’assurer que les plants poussent bien. Les
serres de maison y seront installées.

Comment organisez-vous ce projet ?
Nous sommes présentement en train de monter le projet.
D’abord, nous voulons faire un petit concours afi n de
trouver un nom original ! Ensuite, nous avons pensé
faire un horaire dans le but d’impliquer le plus d’élèves
possible. Enfi n, nous aurons sans doute des besoins pour
la transplantation et l’arrosage.

Qu’est-ce que ce projet apporte aux élèves ?
Et à l’école ?
Ce projet va valoriser les élèves, car ils vont avoir
des responsabilités. Ils pourront également vivre des
activités stimulantes et enrichissantes. Cela permet aussi
d’apprendre les bases du jardinage, le travail d’équipe,
l’entraide, le partage. En plus, les élèves qui participent au
projet ainsi que des groupes de personnes dans le besoin
recevront des légumes et des fi nes herbes.


Mmes Grondin et Bouffard-Burnand tiennent à remercier
chacune des personnes qui, de près ou de loin, se sont
impliquées dans ce fabuleux projet écologique.
Merci à Mme Cloé Lachance, enseignante, pour nous
avoir guidées lors de cette entrevue !

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Contente de retourner à l’école…

Un soir, je reçois un message de mon amie. Elle m’apprend que sa classe est …