Poésie

Par Marie Drolet

2 février

Passe l’hiver dans ma maison coquillage

Vivre à la lueur d’une chandelle

Pendant de longues heures

Sortir pour respirer

Et pour que les joues rosissent

Un peu

Garder une trace du vivant

 

Courir avec ses raquettes au soleil à peine levé

Voir le sourire du chien sous son épaisse fourrure

 

Aimer l’hiver aussi

Faut bien

Avec son cœur ouvert

Aussi grand que les champs

Étendus

Infinis

 

Je vous souhaite la paix de neige

À tous et à chacun

Je vous souhaite l’amour de la vie

De saison en saison

Flocon de neige ou goutte de pluie

Dansons, mes amis, courons !

 

 

À propos Le Cantonnier

Vérifiez également

Fermier Henry

Redécouverte de l’alimentation locale : Henry et les jardins communautaires

par Jean Boilard et l’aide de IA À 85 ans, Henry, habitant d’un petit village …