Première édition de l’Oktoberfest : Succès festif et gourmand

Le 23 octobre dernier se tenait la première édition de l’Oktoberfest Région Thetford. Plus de 650 personnes se sont présentées sur le site pour profiter des dégustations de produits locaux, des activités familiales et des performances musicales, faisant de cet événement écoresponsable un succès festif et gourmand.

Le Bureau de gestion des événements (BGE) était le maître d’œuvre de cette première édition de l’Oktoberfest. M. Franchesco Côté, conseiller aux événements, souligne : « Avec moins d’un mois de préparation, nous sommes extrêmement fiers de ce que nous avons livré ». Ce créneau événementiel était à développer dans la région et pour M. Vincent Vachon, coordonnateur du BGE, « […] les gens avaient besoin d’un événement de la sorte [qui] leur permettait de manger, s’amuser, chanter, danser, tout en respectant la sécurité et les règles sanitaires ».

Le site de l’Oktoberfest le 23 octobre dernier. Gracieuseté

La programmation était familiale, musicale et gourmande, et les gens pouvaient profiter gratuitement des activités sur le site comprenant des jeux gonflables, des dégustations de produits locaux et une prestation du chansonnier Nathan Trépanier. En soirée, à l’achat d’un billet, les participants se voyaient offrir cinq assiettes d’expériences gustatives offertes par la Ferme Dosane, Wild BBQ, Abattoir Cliche, Korsé, cafébar et IGA St-Pierre et fils, ainsi que quatre dégustations de bières offertes par les bars et microbrasseries de la région, soit La Porte d’à Côté, la Microbrasserie des Haldes, le pub La Baraque et IGA St-Pierre et fils. L’animation de la foule avait été confiée au groupe The Jerks, au chansonnier Samuel Jacques et à Dj Chiko.

Le site était empli au maximum de sa capacité en soirée, les 500 billets disponibles ayant trouvé preneurs, et notons que le quart des billets vendus l’ont été à des personnes venant de l’extérieur de la MRC, ce qui est excellent d’un point de vue des retombées économiques. L’événement était écoresponsable, notamment, grâce à la distribution de plus de 500 gobelets écocups qui pourront être réutilisés.

 

Source : Geneviève Clavet Roy

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Une classe de maître ouverte à tous !

Nous entendons peu parler de l’Harmonie de Disraeli. Pourtant, ses musiciens nous font honneur partout …