Prix Hommage bénévolat-Québec PIERRE SÉVIGNY HONORÉ

La députée de Lotbinière-Frontenac Isabelle Lecours, le lauréat Pierre Sévigny et la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l'Action communautaire. Chantal Rouleau
La députée de Lotbinière-Frontenac Isabelle Lecours, le lauréat Pierre Sévigny et la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire. Chantal Rouleau

PIERRE SÉVIGNY HONORÉ
Par : Mario Dufresne

Bien connu dans la région pour son implication dans diverses causes, notamment pour la culture, la lutte à la pauvreté et la discrimination et le bien-être des aîné.es, le Thetfordois Pierre Sévigny s’est vu remettre, des mains de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, le Prix Hommage bénévolat-Québec 2014 dans la catégorie adultes, lors d’une cérémonie de reconnaissance qui s’est déroulée à l’hôtel du Parlement, le 16 avril dernier.

Cette cérémonie, qui vient clôturer la Semaine de l’action bénévole, vise à mettre en valeur et à reconnaître la qualité exceptionnelle du travail accompli et l’engagement bénévole significatif d’une personne envers ses concitoyennes et concitoyens, et ce dans divers domaines.

Et s’il est question de secteurs diversifiés, le récipiendaire de Chaudière-Appalaches possède une feuille de route bien garnie. Né dans une famille où le bénévolat et l’engagement social faisait partie du quotidien, Pierre Sévigny est tombé dans la marmite du bénévolat dès son plus jeune âge. « L’entraide, ça fait partie de nos gênes, on n’a pas besoin d’y penser, ça vient naturellement. Très jeunes on a été habitué à être près des autres. » Par exemple, son père a été à l’origine de la Caisse d’économie des travailleurs de Thetford, dédiée à permettre aux mineurs de se constituer un fonds d’épargne, alors que ma mère œuvrait dans le mouvement coopératif, notamment dans le secteur alimentaire. Tellement naturel, qu’il fut le premier surpris d’apprendre qu’on avait songé à lui pour être en nomination pour un prix aussi prestigieux. Maintenant, imaginez sa réaction quand on lui a annoncé qu’il serait l’un des 40 récipiendaires sur les 220 candidatures reçues cette année.

Un parcours impressionnant
Membre fondateur de la troupe de théâtre Les Cabotins, il a été tour à tour administrateur, comédien, metteur en scène et organisateur des tournées qui ont conduit la troupe hors des frontières canadiennes. Un bénévolat qui s’est poursuivi durant 43 ans ! D’ailleurs, à ce propos, le quotidien La Tribune de Sherbrooke lui a décerné en 2008 le Prix Mérite estrien pour son apport à l’essor du théâtre.

Au cours de cette même période, il a animé et a agi comme annonceur bénévole lors d’un nombre incalculable de tournois, aussi bien de balle que de hockey ou de football. Il fut aussi un pilier des défuntes fêtes de l’Amiante.

Il a siégé à divers conseils d’administration (CA) : Sur le Chemin des Artisans, La Télévision communautaire des Appalaches et la Corporation de développement communautaire de la région des Appalaches. Il a été aussi très actif lors des finales des Jeux du Québec en 1980 et 2003. Actuellement, au CA de l’Association de l’action volontaire Appalaches, il livre, à raison de trois jours par semaine, des repas chauds aux personnes aînées inscrites sur la liste de l’organisme.

Même s’il ne recherche pas les honneurs, Pierre Sévigny a tellement apprécié tout ce qui entoure le Prix Hommage bénévolat-Québec, qu’il pense à rendre la pareille à quelqu’un d’autre. Comme il le dit souvent : « Faut continuer. »

À propos Sylvie Veilleux

Vérifiez également

Les jeudis musi’col sont de retour à Saint-Joseph-de-Coleraine pour un deuxième été

par Alex Simoneau Inspiré par l’idée des spectacles de musique extérieurs, le Service des loisirs …