Recrutement à l’international

Lancée il y a maintenant trois ans, la Passerelle de recrutement international a déjà généré 71 embauches de travailleurs étrangers lors d’une trentaine d’interventions de recrutement d’une quinzaine d’entreprises différentes de la MRC des Appalaches. En tout, selon Québec International, cela représente l’arrivée de près de 177 nouveaux citoyens dans la région de Thetford grâce à cette passerelle permanente.

« Unique au Québec, la Passerelle vise à soutenir les entreprises de la région de Thetford dans leurs efforts de recrutement en Europe. Par exemple, nos offres d’emploi locales seront mises de l’avant auprès de candidats potentiels en France », précise madame France Vachon, chargée de projet à la Société de développement économique (SDE) région de Thetford. Cette dernière est la porte d’entrée des entreprises de la région de Thetford pour avoir accès à ce projet de recrutement. Pour la joindre : developpement@regionthetford.com.

La SDE région de Thetford se réjouit de sa participation à cette initiative de Chaudière-Appalaches Économique (CAÉ), en collaboration avec la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) et Québec International. D’ailleurs, en date du 12 mars 2021, en Chaudière-Appalaches, la Passerelle a permis à 156 entreprises d’attirer 658 travailleurs spécialisés, soit environ 1643 nouveaux arrivants au total sur le territoire.

« Il faut considérer l’enjeu de la disponibilité de main-d’œuvre comme prioritaire malgré le contexte de la pandémie actuelle. Ainsi, il est important de s’assurer de maintenir la mobilisation et la concertation régionale en matière de recrutement international », explique le directeur général de la SDE, monsieur Luc Rémillard.

« Avec la collaboration de ses membres, telle la SDE région de Thetford, CAÉ aide à maintenir une image de marque forte à l’international et à maximiser l’utilisation des outils de promotion développés pour le projet. On doit également poursuivre la concertation entre le secteur de l’éducation et celui de l’emploi dans le développement des stratégies et des projets de recrutement international », souligne le directeur général de CAÉ, monsieur Philippe Mailloux.

Rappelons que le projet de Passerelle de recrutement international a été rendu possible grâce à la contribution financière du Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour permettre, entre autres, aux entreprises de la région de bénéficier de l’expertise, des services d’accompagnement et du soutien d’un partenaire expérimenté tel que Québec International.

Source : Martin Fecteau

Au sujet Le Cantonnier

Vérifiez aussi

Recyclage gratuit des tubulures

Chaque année, les 420 entreprises acéricoles de la MRC du Granit doivent remplacer environ 200 tonnes de …