Salle comble pour Faire Église autrement

M. Sébastien Gendron et le frère Jasmin Houle (Gracieuseté)

Par Martin Cloutier et Martin Larrivée

La salle Mozart était comble au Sanctuaire des Arts de Beaulac-Garthby pour le lancement d’une démarche de revitalisation pastorale. Organisée par l’équipe pastorale du secteur Aylmer, cette activité a accueilli près de 70 personnes qui ont répondu à l’invitation de réfléchir et de partager autour du thème « Faire Église autrement ».

Par cet événement, les paroisses de Saint-André-Bessette, de Saint-Jean-Paul II et de Sainte-Marguerite-de-Lingwick souhaitaient mettre de l’avant une vision d’espérance pour retrouver ensemble un nouveau dynamisme, dans un esprit d’écoute et de collaboration entre les trois paroisses.

Le frère Jasmin Houle, des Frères du Sacré-Cœur, a livré un beau témoignage sur la manière dont les frères ont discerné les inévitables et souhaitables changements qu’ils ont dû mener dans leur communauté afin de poursuivre leur mission envers les jeunes et les familles. M. Sébastien Gendron, collaborateur à l’émission On n’est pas du monde et responsable de Mission Bellechasse-Etchemins, a quant à lui fait un survol de la réflexion qu’ils ont menée, lui et son groupe, dans ce secteur du diocèse de Québec. Ils travaillent depuis plusieurs années afin de faire advenir un renouveau au sein des paroisses dans lesquelles ils œuvrent. Il a partagé quelques expériences et éléments de réflexion afin de bien démarrer un renouveau dans nos communautés locales.

Des discussions animées entre les participantes et les participants ont suivi les conférences. Les personnes présentes ont exprimé de maintes façons comment chacune et chacun des membres de la communauté doit se sentir responsable et interpellé par les changements à venir, et ne pas seulement attendre qu’ils se produisent, mais oser les provoquer. Ils ont fait le constat qu’il faut se laisser guider et interpeller, ainsi que faire confiance à ses propres initiatives comme communauté locale.

 « Être acteur du changement, c’est cela véritablement s’adapter », affirme M. Gérald Lehoux, coordonnateur de l’équipe pastorale de secteur. « Nous sommes tous coresponsables de ce qui est à venir, et pour cela, l’essentiel est de témoigner de ce qui nous habite le plus intimement et de le mettre au service des autres, d’une Église mieux présente, différemment présente, et à l’écoute. »

« J’ai senti que les gens étaient prêts à se retrousser les manches, à se mettre à l’œuvre et au service de la mission de leurs églises locales dans leur milieu, selon leur temps et leurs talents. Ils sont motivés à se mettre en route sur de nouveaux sentiers ! », a déclaré M. Bernard Rouleau, prêtre administrateur du secteur Aylmer. « Je suis très enthousiaste de ce que j’ai entendu pour l’avenir de nos communautés d’ici. »

L’équipe pastorale du secteur Aylmer entend bien travailler dans les prochaines semaines et les prochains mois en se laissant interpeller par les besoins du milieu, mais toujours en lien avec les forces de ceux et celles qui sont prêts à se mettre en mouvement. Et cela en essayant aussi de voir à plus long terme, en discernant des orientations, des priorités et des objectifs précis, pour s’assurer de la pertinence et de la justesse des changements à opérer.

Les organisateurs souhaitent remercier toutes les personnes qui ont généreusement contribué aux échanges, et grâce à qui les prochaines étapes se dessinent déjà et se colorent de nos couleurs locales et régionales. L’équipe pastorale du secteur Aylmer a été mise en place par le diocèse de Sherbrooke pour aider les communautés locales à se recentrer sur leur mission, et mieux structurer leurs services. Elle est composée de l’abbé Bernard Rouleau, des diacres des trois paroisses, et de laïcs mandatés pour s’y impliquer. Pour tout renseignement : Gérald Lehoux, coordonnateur de l’équipe pastorale de secteur Aylmer, 819 344-2953, ou gerald.lehoux@hotmail.com.

À propos Le Cantonnier

Vérifiez également

Une cheminée pour la sauvegarde du Martinet ramoneur au parc Bellerive de Beaulac-Garthby.

  Une cheminée pour la sauvegarde du Martinet ramoneur au parc Bellerive de Beaulac-Garthby. La …