Un premier camping hivernal

Les élèves de la concentration plein air de la Polyvalente de Disraeli ont pu vivre leur première expérience de camping d’hiver dans le cadre de leur cours. En effet, 19 élèves de 2e, 3e et 5e secondaire ont pris part à cette très enrichissante activité et, disons-le, hors du commun. C’est sous la gouverne de l’enseignante Vicky Hamel, accompagnée de la stagiaire Ann-Rose Roy, de l’expert en plein air Karl Fournier ainsi que de deux parents bénévoles, Mmes Lucie Goulet et Dominique Boisvert, que le tout a été rendu possible sur le terrain de la polyvalente.

La première activité était de monter le campement, activité qui s’est révélée plus longue que prévu puisqu’il y avait 23 tentes à installer. Toutefois, le temps doux a rendu le tout facile à exécuter. Par la suite, il fallait réaliser la cuisine pour faire le souper. Finalement, le groupe a préparé le feu de camp. Cette dernière activité s’est avérée ardue à concrétiser, car faire un feu dans la neige est bien différent que d’en faire un l’été. La soirée s’est terminée par le traditionnel feu de camp, où élèves et adultes ont pu fraterniser.

Les élèves de la concentration plein air de la Polyvalente de Disraeli ont vécu leur première expérience de camping d’hiver. Photo par Vicky Hamel

Pour mettre sur pied cette activité, plusieurs démarches ont été nécessaires : d’abord, obtenir la permission d’être à l’extérieur pendant la nuit en raison du couvre-feu ; ensuite, avoir l’autorisation des pompiers pour faire un feu à ciel ouvert ; enfin, voir à toute la préparation théorique des élèves quant aux notions qu’il leur fallait maîtriser pour vivre une telle expérience. Ainsi, ils ont reçu des formations sur l’habillement, l’alimentation, l’hydratation, la façon de faire un feu et de monter les abris, la sécurité et, bien sûr, des notions de survie.

L’activité était faite sur une base volontaire et ne comportait donc pas d’évaluation. Elle permettait toutefois de mettre en pratique les notions théoriques enseignées lors des différents modules de l’année. Aux dires de Mme Hamel, les élèves ont eu un comportement exemplaire et, selon leurs commentaires, en sont sortis avec une très grande satisfaction. Nul doute que l’activité sera reconduite l’année prochaine, et on envisage même de la réaliser sur deux nuits.

Source : André Garon

Au sujet André Garon

Avatar

Vérifiez aussi

Ouverture du site de vélo de montagne

La Ville de Thetford Mines et l’Association de vélo de montagne des Appalaches (AVMA) ont …