Une bonne qualité de l’air dans nos écoles

À la suite d’une recommandation du ministère de l’Éducation, le Centre de services scolaire des Appalaches a complété dernièrement l’installation de lecteurs de dioxyde de carbone (CO2) à l’intérieur de tous ses établissements.

Ces appareils visent à assurer un suivi rigoureux de la qualité de l’air intérieur et permettent d’évaluer la concentration de CO2 dans les salles de classe. Les données ainsi recueillies permettent de cibler les endroits où des correctifs doivent être apportés, le cas échéant.

Rappelons que le CO2 est produit naturellement par la respiration humaine et que sa présence dans les locaux scolaires n’occasionne pas d’effets sur la santé. Le Ministère vise une concentration quotidienne moyenne de CO2 inférieure à 1000 parties par million (ppm).

Les données des lecteurs de CO2 sont recueillies de manière centrale au ministère de l’Éducation, lequel établit les moyennes. Les premiers résultats, pour la période du 14 au 18 février dernier, et ce pour 22 des 24 établissements du Centre de services scolaire des Appalaches, viennent tout juste d’être transmis. Les données recueillies révèlent une concentration quotidienne moyenne de CO2 de 977 ppm.

En bref, ces premiers résultats permettent de constater que la vaste majorité des établissements du Centre de services scolaire répondent aux normes exigées. La direction du centre entend, par ailleurs, poursuivre ses efforts afin d’améliorer encore davantage la qualité de l’air.

 

Source : Jean Roberge

Au sujet Nathalie Circé

Vérifiez aussi

L’Escale reçoit une aide financière pour le soutien pédagogique

C’est avec une grande satisfaction que le Centre d’éducation aux adultes l’Escale a reçu des …