À Disraeli… il y a 40 ans

Si la pandémie nous a habitués à vivre des mois de mars dans le confinement et l’isolement, il n’en fut pas toujours ainsi. Il y eut un temps où, dans la première semaine de mars, la population d’ici et d’ailleurs était conviée au Carnaval de la pâtisserie, fête populaire ralliant des gens de tous âges.

On pouvait participer à différentes activités : jeux de cartes à la salle des Chevaliers de Colomb, danse au local de l’Âge d’or, activités sportives à l’aréna, exposition de pâtisseries sur la plaza ainsi que soirées au « Trou du beigne » (gymnase de l’école polyvalente), messe à l’église, concours de sculptures dans les rues.

Chanson-thème du Carnaval de la pâtisserie
Marc-André Roy et Sœur Angèle
Monument de glace
Concours de pièces montées
Pâte à bouffe et quelques hôtesses
Soirée au « Trou du beigne »
Les hôtesses du carnaval
Le Capitaine Bonhomme
Bingo au « Trou du beigne »
Concours jeunes patissiers
Encan chinois
Gâteau ouverture aréna
Hôtesses
Parade de mode V. Béliveau
Pièce montée
PM au « Trou du beigne »
Repas cafeteria
Soirée canadienne
Soirée de cartes
Soirée jeunesse
Soirée masquée

Au sujet Jean-Claude Fortier

Jean-Claude Fortier

Vérifiez aussi

Samuel Bois et Alix Deslonchamps

Samuel, fils de Louis Bois de Saint-Jean-Port-Joli, est né à Sainte-Perpétue le 7 septembre 1862. Devenu orphelin très …