Baisse du taux de taxation à la Ville de Disraeli

Lors d’une séance extraordinaire tenue le mardi 10 janvier en soirée en vue de l’adoption des prévisions budgétaires pour l’exercice financier 2023, les membres du conseil de la Ville de Disraeli ont constaté, pour une deuxième année consécutive, une baisse du taux général de taxation de 0,835 $ à 0,825 du 100 $ d’évaluation. Quant au taux pour les commerces et industries, il passe à 1,28 $ du 100 $ d’évaluation, pour un budget qui s’élève à 5 202 003 $, une augmentation de 362 994 $ (7,5 %) par rapport à 2022.

« Considérant l’augmentation du taux d’inflation actuel, nous sommes bien heureux de constater que notre rigueur administrative nous permet un tel scénario », a déclaré le maire de la Ville de Disraeli, M. Charles Audet. Le maire souligne également une baisse pour les taux reliés aux différents emprunts de la ville. Le taux de dette à l’ensemble passe de 0,2027 $ du 100 $ d’évaluation à 0,1790 $, et celui pour les utilisateurs du réseau d’aqueduc et d’égout de 0,2173 $ du 100 $ d’évaluation à 0,1898 $. Une hausse majeure pour la compensation des matières résiduelles est constatée, passant de 228 $ à 259 $, et une hausse est soulignée pour la compensation aqueduc/égout, qui sera de 383 $ comparativement à 343 $ en 2022.

« Réussir à ne pas augmenter les taxes dans un tel contexte économique, ce n’est vraiment pas facile, mais depuis deux ans nous avons réussi à diversifier nos revenus tout en bonifiant plusieurs services aux citoyens. Notre vision de développement est claire et précise : en faire toujours plus tout en restant dans notre cadre financier », a expliqué M. Audet.

Programme triennal d’immobilisations
Le programme triennal d’immobilisations prévoit de son côté des investissements pour les
trois prochaines années de l’ordre de 4 342 075 $. Pour l’année 2023, la ville investira 38 000 $ pour la phase 2 de la rénovation de l’hôtel de ville, 294 000 $ pour la réfection de la rue Morin, 175 000 $ pour le remplacement de deux compresseurs à l’aréna Isothermic, ainsi que 235 500 $ pour la phase 1 de l’aménagement de nouveaux tronçons de pistes cyclables.

Source : Kim Côté

À propos Guy Jacques

Vérifiez également

Une cheminée pour la sauvegarde du Martinet ramoneur au parc Bellerive de Beaulac-Garthby.

  Une cheminée pour la sauvegarde du Martinet ramoneur au parc Bellerive de Beaulac-Garthby. La …