Changement de paysage agricole à Stratford

Encan sur la Ferme du Petit Lac, le 30 juin 2023 (Photo par Sylvie Veilleux)

Le 30 juin dernier, à l’intersection du rang des 40, du chemin de Stratford et de la route 161, s’est déroulé un événement bouleversant. Gaétan et Benoît Boisvert, associés depuis 1984 à leur mère Cécile Bégin-Boisvert, 91 ans, et à feu Germain Boisvert dans de la Ferme du Petit Lac, ont vendu à l’encan tout leur matériel et leurs équipements agricoles. Quelques semaines plus tôt, ils s’étaient départis de leur troupeau d’une vingtaine de bœufs de boucherie. Aucun animal, silence des tracteurs, jardin dénudé et activités humaines au ralenti. Tel est le triste paysage que notre regard balaye lorsqu’on s’arrête à cette intersection.

Benoît (chemise verte) et Gaétan Boisvert (chemise rouge) avec l’encanteur (Photo par Cindy Boisvert)

Quatre générations de Boisvert se seront succédé depuis 1895 sur cette ferme laitière : de Ferdinand à Arsida, à Germain puis Benoît et Gaétan. De 150 acres, cette ferme laitière est passée à 265 acres en 1984, lors de la création de la Ferme du Petit Lac. Diplômé de l’Institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe, Benoît, un des 12 enfants du couple, marié depuis quatre ans avec Sylvie Bincette, a des projets de développement pour la ferme qui comptera jusqu’à 55 vaches Holstein. La famille d’Arsida et ses descendants a fait face à trois incendies, dont le dernier, en 2008, a entraîné le passage vers l’élevage de bœufs de boucherie un an plus tard. Finalement, la maladie de Benoît apparue en 2022 aura forcé la famille à cesser toute activité agricole après près de 40 ans de dur labeur. Un immense deuil !

Benoît et Sylvie ont connu des moments de bonheur au cours de leur aventure agricole. Trois enfants sont nés dans leur maison située de l’autre côté du rang des 40, près de la ferme. Francis, Cindy et Martin exercent des professions très en demande et plutôt payantes dans la région. La maladie de leur père et son incapacité à poursuivre son travail d’agriculteur ont amené chacun à se questionner sur ses capacités et son intérêt à prendre la relève. Malgré une immense tristesse, la réalité des nombreuses difficultés à assurer le relais d’une ferme familiale a primé.

Si tout se déroule comme prévu, MM. Dany et Rémi Grenier, fils de M. Gaétan Grenier de la Fromagerie P’tit Plaisir à Weedon, secteur Saint-Gérard, acquéreront la Ferme du Petit Lac à la fin août.

Merci aux descendants de Ferdinand Boisvert pour tous les efforts déployés sur leur ferme à nourrir le Québec.

Au sujet Sylvie Veilleux

Vérifiez aussi

Keven Saucier : Une Success Story

Le nom de Keven Saucier vous est sans doute familier, car son visage et son …